Témoignages

Au XIXème siècle, la figure emblématique de la mission, c’était celle du missionnaire. À travers son activité éditoriale, la SMEP, ancêtre du Défap, faisait une large part aux lettres et témoignages venus des terres de mission. Aujourd’hui, cette figure emblématique a cédé la place à celle de l’envoyé : non plus chargé d’implanter des Églises, mais d’entretenir des relations. Qu’il s’agisse d’envois courts de sensibilisation et de découverte, d’appui technique ponctuel, ou d’envois longs sur des projets spécifiques, les envoyés personnifient encore aujourd’hui ces relations entretenues par-delà le temps, les frontières et les cultures, là où se croisent cheminements individuels et projets collectifs. Ils sont les témoins de la mission telle qu’elle se vit aujourd’hui.

Articles liés

Un pasteur volant pour les Antilles

Un week-end en Guadeloupe, l'autre en Martinique - et des allers-retours réguliers en avion pour animer les cultes et les formations à l'animation biblique dans chacune des deux îles : c'est le quotidien du pasteur Charles-Daniel Maire, présent pour quatre mois aux Antilles avec son épouse Evelyne en tant qu'envoyé du Défap. Petites par la taille, les communautés de tradition luthéro-réformées y sont actives et cherchent à accroître leur visibilité au sein d'une société où le fait religieux s'affiche sans complexe. Un défi que l’Église Protestante Réformée de la Guadeloupe a su relever notamment à travers son association diaconale, qui est aujourd'hui l'un de ses principaux outils de témoignage.

Lire la suite