Nos partenaires

Des Églises au près et au loin

La dimension missionnaire concerne la vie de l’Église dans son ensemble. Elle implique de témoigner, de passer d’un contexte multiculturel à une communauté interculturelle, d’élargir sa vision de l’Église par des rencontres sous diverses formes avec d’autres communautés dans le monde et de saisir toutes les occasions de rendre concrète l’universalité de l’Église.

L’objectif principal des Églises protestantes françaises fondatrices du Défap est de permettre aux membres des communautés locales de s’approprier la mission dans sa dimension universelle, et de s’impliquer dans le témoignage et le service.

Entretenant des relations avec des milieux chrétiens très divers, le Défap veut vivre en communion avec les Églises de ses réseaux missionnaires. Il veut approfondir des relations fraternelles et exigeantes notamment avec les Églises de la Cevaa, les Églises d’outre-mer, celles liées au programme « Mosaïc » et les autres Églises évangéliques partenaires.


Dans le cadre de ces relations, le Défap est membre de :

La Cevaa, communauté d’Églises en mission

C’est une Communauté d’Églises protestantes créée en 1971 à Paris. Elle regroupe actuellement 35 Églises protestantes réparties dans 24 pays en Afrique, en Amérique Latine, en Europe, dans l’Océan Indien et dans le Pacifique. Créée le 30 octobre 1971 à Paris, elle est issue de la volonté des Églises du Nord et du Sud – autrefois membres de la SMEP (Société des Missions Évangéliques de Paris née en 1822) – de vivre ensemble de nouvelles relations faites d’égalité et de solidarité. Ces Églises ont décidé de mettre en commun une partie de leurs ressources en personnes, en finances et en projets pour accomplir ensemble leur mission.

La Fédération protestante de France

Créée le 25 octobre 1905, un mois avant le vote de la loi de séparation de l’Église et de l’État, la Fédération protestante rassemble la plupart des Églises et des associations protestantes de France. Ces Églises appartiennent à toutes les sensibilités du protestantisme qui se sont manifestées depuis la Réforme : luthérienne, réformée, évangélique et pentecôtiste. Quant aux associations, ce sont plusieurs dizaines d’institutions, œuvres et mouvements travaillant dans des secteurs d’activité très divers : missions,relations internationales et développement, enfance, personnes âgées, action sanitaire et sociale, loisirs et vacances, éducation, communication, expression artistique, etc.

Le Défap travaille aussi en partenariat avec la Ceeefe, ou Commission des Églises évangéliques d’expression française à l’extérieur, qui réunit 35 Églises protestantes présentes dans 16 pays, et témoigne des liens vivants qui se tissent entre communautés protestantes malgré la distance géographique.


Le Défap est également en lien avec d’autres services missionnaires, comme :

L’Action Chrétienne en Orient

Il s’agit du seul organisme missionnaire fondé dans les Églises protestantes historiques d’Alsace Moselle. L’ACO est né en 1922 en Alsace, avec pour but à l’époque de venir au secours des populations arméniennes victimes des exactions turques commises à leur encontre, surtout à Alep, dans le Nord de la Syrie. Depuis cette époque, les cartes du monde ont été bouleversées, notamment dans l’Orient, et l’ACO a élargi son action au Liban, à l’Iran, à l’Égypte.

Le conseil missionnaire de l’UEPAL

Dans le courant de l’intégration des missions dans les Églises qui vit la création du Défap et de la Cevaa dans les années 70, ou celle du Council of World Mission en lieu et place de la mission de Londres, furent signées des conventions d’intégration pour les missions Luthériennes en Alsace Moselle. Pour l’ECAAL et l’ERAL, un « Conseil Missionnaire » se chargea d’organiser la coordination entre les différents organismes missionnaires soutenus, les Églises et les paroisses. L’UEPAL entretient aujourd’hui des relations avec des Églises sœurs dans le monde entier, via sa Commission et son Service Mission.