Quelques jours après l’audition de la Fédération Protestante de France par la commission spéciale créée par l’Assemblée nationale sur le «Projet de loi confortant le respect des principes de la République», le pasteur François Clavairoly a pu réaffirmer les doutes du protestantisme français lors de l’émission «À l’air Libre» de Médiapart. L’appel lancé par la Fédération Protestante de France a déjà été repris par les trois Églises fondatrices du Défap : l’EPUdF, l’UEPAL et l’Unepref.

François Clavairoly sur le plateau de l’émission «À l’air Libre» © Médiapart

Invité sur le plateau de l’émission «À l’air Libre» de Médiapart le 11 janvier, le pasteur François Clavairoly, président de la FPF, a une fois de plus exprimé les doutes du protestantisme français concernant le projet de loi confortant les principes républicains. Était également invité, le grand rabbin de France, Haïm Korsia sur le même sujet.

 

(François Clavairoly et Haïm Korsia à partir de 24’30)

L’interview intervient une semaine après son audition devant la commission spéciale de l’Assemblée Nationale, au cours de laquelle le président de la FPF était venu avec Jean-Daniel Roque présenter le plaidoyer de la FPF contre certains aspects inquiétants de ce projet de loi.

Consultez le plaidoyer de la FPF concernant ce nouveau projet de loi ci-dessous.