Bien que la pandémie de COVID-19 continue de se propager dans le monde entier, les derniers préparatifs sont en cours pour l’un des plus grands évènements de prière au monde, traditionnellement célébré du 18 au 25 janvier. La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens réunit des communautés chrétiennes de nombreuses traditions et de toutes les régions du globe.

Alors que les préoccupations de santé publique limitent les rassemblements physiques, cette manifestation œcuménique offre aux églises la possibilité de se rassembler autour d’une pratique typiquement chrétienne, bien antérieure aux moyens de transport modernes : la prière.

La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens est organisée conjointement par le Conseil œcuménique des Églises (COE) et le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens de l’Église catholique romaine depuis 1968. Dans l’hémisphère sud, où janvier est une période de vacances, cet évènement est souvent célébré à d’autres dates, par exemple autour de la Pentecôte, qui également une date symbolique de l’unité.

 

Le Pasteur François Clavairoly, Président de la Fédération protestante de France, nous invite à célébrer la semaine de prière pour l’Unité chrétienne du 18 au 25 Janvier 2021

 

Chargée de préparer l’édition 2021, la Communauté de Grandchamp, en Suisse, a choisi le thème « Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance » (cf. Jn 15:5-9). Cela a permis aux 50 sœurs de la communauté, issues de confessions et de pays divers.es, de partager la sagesse de leur vie contemplative dans l’amour de Dieu.

«Il n’est pas toujours facile de rester en Christ, de demeurer dans son amour», dit Sœur Anne-Emmanuelle Guy, du prieuré de Grandchamp. «La vie quotidienne au sein de la communauté me permet de tester mon amour des autres et de Dieu. Car comment puis-je prétendre aimer Dieu si je n’aime pas ma sœur, mon frère, qui vivent à mes côtés?»

Pour le pasteur Odair Pedroso Mateus, secrétaire général adjoint par intérim du COE et directeur de sa Commission « Foi et constitution », le parcours de prière décrit dans le livret de la Semaine de prière peut nous aider à rester unis en tant que communauté, y compris en cette période où nous sommes obligés de respecter des règles de distanciation physique afin de protéger les plus vulnérables: «La prière implique souvent une sorte d’isolement personnel, afin de concentrer notre esprit et notre cœur sur l’amour du Christ. Toutefois, lorsque nous prions pour l’unité, nous entrons en communion plus étroite avec nos frères et sœurs en Christ.