Corinne et Laurent Mérer, de Brest, sont nos deux prochains Accompagnateurs œcuméniques pour une mission de paix en Israël/Palestine, du 15 février au 15 mai 2016.

Jeunes retraités depuis peu, de l’enseignement et de l’armée, ils ont proposé leur service au Défap qui les a conviés à servir dans le cadre du programme Ecumenical Accompaniement Programme in Palestine and Israël (EAPPI), mis en place par le Conseil œcuménique des Eglises.

 

Logo EAPPI

 

Corinne Mérer est placée à Bethléem et Laurent sera à Hébron. Avec les membres de leurs équipes, ils accompagneront les enfants qui doivent aller à l’école en passant par le check point 56, ils assureront une présence protective au tristement célèbre check point 300 entre Bethléem et Jérusalem qui chaque matin voit 4 à 5000 personnes le franchir, ils visiteront les villages en butte à l’agressivité des colons, ils accompagneront des familles palestiniennes confrontées à l’occupation de leur terre…


Les Eglises protestante et catholique dont ils sont membres, les accompagnent dans cette mission : une moment liturgique d’envoi a été célébré dimanche dernier dans le cadre de la paroisse protestante de Brest. Leur mission, présentée dans la presse régionale, a touché la population brestoise qui a ouvert une plateforme participative pour les soutenir.

 

Checkpoint 300 entre Bethléem et Jérusalem, DR

Checkpoint 300 entre Bethléem et Jérusalem, DR

 

 

* * *

 

 

« L’Eternel veillera sur votre départ, comme sur votre arrivée. C’est par ces paroles qui concluent le Psaume 121 – prière du pèlerin à son départ pour Jérusalem  – que la paroisse de Brest de l’EPUdF, par la voix de son pasteur Michel Block, nous a manifesté son soutien, ses encouragements et nous a assuré de ses prières, à l’occasion de notre départ en Palestine prévu le 15 février 2016 pour la session 60 du programme EAPPI. 

Emouvante cérémonie, au milieu du culte de dimanche dernier, symbole d’une communauté qui nous « envoie » : debout devant l’autel, entourés par les membres du conseil presbytéral bras ouverts, nous nous tenions face à l’assemblée et à Michel. Nous lui avions fait part notre projet quelques semaines auparavant, et nous l’avions présenté à sa demande au conseil presbytéral, lequel avait décidé unanimement d’y associer la paroisse.

 

Hébron, départ à l’école, DR

Hébron, départ à l’école, DR

 

Manifestation moins formelle, mais tout autant chaleureuse du diocèse de Quimper qui nous a largement ouvert ses médias, bulletin diocésain et radio ; nous avons pu y expliquer en détail notre démarche et le projet EAPPI, tandis qu’à l’occasion de la cérémonie des vœux de la Paroisse catholique de Brest-Centre, le curé doyen Claude Caill, saluait notre prochain départ devant l’ensemble des responsables de la communauté paroissiale.

« Mission de paix pour deux Brestois » annonçait enfin Le Télégramme du 15 janvier dans un bel article en deux colonnes, élargissant l’information à un plus vaste public, expliquant ainsi aux lecteurs la teneur du programme EAPPI peu connu dans l’Ouest et le sens de notre démarche. La rédaction du journal nous soutien et nous sommes convenus d’envoyer régulièrement des nouvelles.

Et bien sûr les amis sont là : s’il y a eu quelques incompréhensions, car le sujet reste délicat, les messages d’encouragements affluent désormais sur le net alors que la date approche. Nous enverrons aussi des nouvelles…

Il ne reste plus qu’à partir…S’il demeure beaucoup d’inconnues et un soupçon d’appréhension, nous allons en confiance, car L’Eternel nous gardera de tout mal ; Il gardera notre âme, assure encore le Psaume 121. »

 

Corinne et Laurent

 

Retrouvez la plateforme participative