Ce vendredi saint, 2 avril, une prière a eu lieu de 13h à 14h dans la chapelle du Défap, avec les pasteurs des communautés camerounaises en France EPC, EPA, EEC, UEBC en signe de solidarité avec les familles et les Églises mères qui ont perdu 13 pasteurs à cause de la pandémie de Covid-19.

Depuis plus d’un an, la pandémie de Covid-19 ne s’est pas seulement traduite par des fermetures de frontières, des activités réduites dans de multiples domaines – et dans le milieu des Églises, par des difficultés nouvelles à maintenir les liens ; elle s’est aussi et surtout traduite par de multiples drames humains – et là encore, les Églises n’ont pas été épargnées plus que le reste de la société.

Prier ensemble, face à ce défi commun et pour toutes les victimes de la pandémie, c’est aussi une manière d’être en lien ; et la cérémonie qui s’est tenue ce vendredi saint, 2 avril, au Défap, a permis de réunir des pasteurs de diverses communautés protestantes camerounaises présentes en France. Elle avait été organisée en signe de solidarité avec les familles et les Églises mères qui ont perdu 13 pasteurs au cours de l’année du fait de la pandémie. L’un des plus récemment disparus étant le pasteur Samuel Désiré Johnson, bien connu au Défap puisqu’il avait été Secrétaire exécutif chargé de l’Animation au sein de la Cevaa, et qu’il faisait également partie de l’équipe de rédaction de la revue Perspectives Missionnaires.

Cette cérémonie de prière a ainsi rassemblé des pasteurs de l’EPC (l’Église presbytérienne camerounaise), de l’EPA (l’Église protestante africaine), de l’EEC (l’Église évangélique du Cameroun) et de l’UEBC (l’Union des Églises baptistes du Cameroun), autant d’Églises avec lesquelles le Défap est en lien et qui sont présentes en France à travers diverses communautés, parfois nombreuses (elles sont par exemple plus d’une vingtaine en France liées à l’EPC). Elles sont aussi toutes membres du Cepca, le Conseil des Églises protestantes du Cameroun avec lequel avait été organisée cette prière, qui représente onze Églises luthériennes, réformées, baptistes et anglicanes. Anciennement nommé Fédération des Églises et Missions évangéliques du Cameroun (Femec), il est l’un des principaux partenaires du Défap dans le pays.

Cette prière s’est déroulée de 13 heures à 14 heures dans la chapelle du 102 boulevard Arago, avec la participation de :

  • Pasteur MOUNYEMB TENWO (EPA)
  • Pasteur DIN KALLA Marie Louise (UEBC)
  • Pasteur Michel Samè DIKONGUE (UEBC)
  • Pasteur DONGMO Hervé (EEC)
  • Pasteur TILLIET Colette (EPA)
  • Pasteur TJOMP Jacques (EPC)
  • Pasteur NGWEM Isai (EPC)