Le cinquantenaire du Défap a été non seulement une occasion de célébrer, mais aussi de lancer de nouvelles réflexions sur les changements auxquels sont confrontés nos Églises, nos paroisses. Avec une série d’initiatives dont « Dis-moi la mission », qui s’est traduite par la publication sur notre site internet, tout au long de l’année, de dix cultes, dix animations, dix témoignages d’hier et aujourd’hui, et dix pistes de réflexions autour de dix verbes en lien avec la mission. Un projet particulièrement bien reçu dans les paroisses, et que vous pouvez désormais retrouver sous forme de deux cahiers, « Animation » et « Célébration ». À commander ici !

Le Défap vient de fêter son cinquantenaire en 2021. En cinquante ans d’existence, le Service protestant de mission, né de la Société des missions évangéliques de Paris (SMEP), a su écrire sa propre histoire. Sa création, en 1971, s’inscrivait déjà dans un contexte de grands bouleversements internationaux, qui se traduisaient par de profondes évolutions dans le milieu des Églises. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui. La mission ne se limite plus à évangéliser au loin : il s’agit de faire vivre le lien entre communautés proches et lointaines.

La mission n’est donc plus unidirectionnelle, mais se vit dans un ensemble. Et elle concerne tous les aspects de la vie. Le Défap agit désormais au sein d’un écosystème : la Cevaa (regroupant nombre des Églises avec lesquelles le Service protestant de mission est en lien) ; des organisations d’Églises, des associations liées au milieu ecclésial ou de solidarité internationale…

Depuis sa fondation, le Défap a su s’adapter aux transformations du monde, aux changements de paradigmes en matière de relations avec les Églises sœurs, d’aide au développement ou de formation théologique. Si la diversité est inhérente au protestantisme, le paysage des paroisses françaises connaît depuis une trentaine d’années des mutations profondes. Il est désormais plus mélangé, plus coloré ; l’interculturel s’y présente à la fois comme une richesse et un défi. Derrière les questions sur la mission aujourd’hui se profilent toutes les interrogations liées à une mondialisation qui tantôt rapproche, et tantôt désunit. Si au XIXe siècle, il s’agissait d’apporter l’Évangile au-delà des mers et d’implanter des Églises, désormais, le principal défi est de maintenir des relations entre Églises devenues autonomes. Tout l’enjeu étant de continuer à cheminer ensemble et à s’interpeller mutuellement.

La porosité des frontières, actuellement, ne concerne pas les seuls biens et services marchands ; elle se traduit non seulement par des implantations d’Églises de migrants, mais aussi par l’arrivée de nouveaux paroissiens dans des Églises installées de longue date, entraînant la rencontre entre cultures au sein d’une même paroisse.

Les 50 ans du Défap ont été une opportunité tout à la fois de célébrer, et de multiplier les réflexions dans tous ces domaines. Et à cette occasion plusieurs projets ont vu le jour, dont celui de « Dis-moi la mission ». Nous avons produit et recueilli, tout au long de l’année, dix cultes, dix animations, dix témoignages d’hier et aujourd’hui, et dix pistes de réflexions autour de dix verbes en lien avec la mission.

Nos cultes et animations ayant été particulièrement bien reçus et utilisés dans plusieurs paroisses, nous avons décidé de les éditer en cahiers et des les offrir aux paroisses intéressées. Si vous souhaitez recevoir l’un de ces cahiers ou les deux, vous pouvez passer commande directement ici.

Vous pouvez déjà les lire en ligne sur Calaméo :

 

 

 

Et vous trouverez également ci-dessous d’autres supports d’animation qui pourraient vous intéresser.

 

Nos récentes publications
null
L’escape game
Explorez le Défap de manière ludique en jouant à notre jeu de société Escape Game. De 1 à 4 joueurs, vous aiderez un envoyé à retrouver son passeport avant le départ de son avion. Vous pouvez emprunter l’exemplaire qui circule dans votre région, l’imprimer depuis notre site ou nous l’acheter (30€).
null
L’exposition
Parcourez l’histoire du Défap, ses engagement et ses défis au travers de notre exposition en 12 panneaux. Vous pouvez nous l’emprunter, l’imprimer depuis notre site internet ou nous l’acheter (300€).
 
null
La BD carnet de voyage
Découvrez les aventures de Manior et Maya illustrées dans le carnet de voyage « Les deux pieds en Afrique ». Cet ancien envoyé raconte avec humour et autodérision sa mission au Cameroun.
Vous pouvez nous l’acheter (19.90€) en nous écrivant.