La formation des envoyés 2021 du Défap se tient en ce moment-même, et pour une dizaine de jours, au 102 boulevard Arago, à Paris. Premiers aperçus d’une période courte, mais dense, au cours de laquelle chacun et chacune apprend à se familiariser avec son futur lieu de mission, et se prépare pour le grand départ.
Ouverture de la session 2021 de la formation des envoyés du Défap : premiers échanges dans le jardin… © Défap

 

Ils et elles sont de nouveau une petite vingtaine, rassemblés en ce début juillet dans les bâtiments du Défap. Une période très particulière, pour eux comme pour le Service protestant de mission : car la présence de ces candidats au départ, actuellement en pleine formation, signifie que les envois peuvent reprendre après une année d’interruption. Une reprise très encadrée, avec des procédures alourdies par les autorités et la nécessité, pour le Défap, d’intégrer la gestion d’une éventuelle nouvelle crise sanitaire dans la formation et le suivi des envoyés ; mais reprise tout de même, et réouverture bienvenue.

Cette session de formation 2021 a débuté le 5 juillet et s’achèvera à la fin de la semaine suivante par un culte d’envoi, ouvert à tous. Une première journée qui permet traditionnellement aux uns et aux autres de faire connaissance (rencontre entre candidats au départ, qui jusqu’alors n’avaient pas eu l’occasion de se retrouver tous en groupe, et rencontre également avec les permanents de l’équipe du Défap) avant le lancement d’une période dense au cours de laquelle tous les aspects de la mission des futurs envoyés seront abordés.

Retrouvez ici les premières images de cette journée – et suivez au quotidien la formation des envoyés sur Facebook, où vous pourrez retrouver les moments clés de cette session 2021 :