Flora Pichard a participé au camp d’été Alternative Théologie qui s’est déroulé du 25 au 30 août dernier à Paris, organisé par l’Institut protestant de Théologie, le Défap, la Coordination Évangélisation-Formation de l’EPUdF et le réseau jeunesse. Elle témoigne de ce partage théologique original sur le thème de la Liberté.

Participants du camp © IPT

Des intervenants comme Brice Deymié, directeur des aumôniers de prison de France ou Floriane Chinsky, femme rabbin à Paris ont rendu visite aux jeunes du camp et marqué les esprits.

Comme le témoignage de Floriane Chinsky sur le concept de liberté dans la religion juive, autour de la fête de Pessa’h, aussi nommée « Fête de la liberté » qui célèbre la libération du peuple juif par Dieu des Egyptiens, le réduisant alors à l’esclavage. Toute la religion juive est en effet construite sur cette notion de liberté. Dieu a prouvé son amour à son peuple par son secours.

« La liberté repose essentiellement sur notre capacité à se poser des questions. Arrivés avec plein de questions sur la théologie nous sommes repartis avec autant voire plus.

Pour ma part, j’ai vécu cinq jours extrêmement riches tant du point de vue des connaissances que des rencontres avec des jeunes d’ici et d’ailleurs à la recherche de liberté et de connexion avec Dieu. Sous la forme d’un camp, nous sommes parvenus à former un groupe de partage solidaire dans une ambiance ouverte et fraternelle.

Vivre la théologie autrement, c’est ce qui nous avait été promis et nous n’avons pas été déçus… », conclut Flora Pichard.

Après cette deuxième édition d’Alternative Théologie, l’engagement des jeunes se poursuivra pendant toute l’année scolaire dans les régions au sein des paroisses, mais également l’été prochain lors de la prochaine édition du Grand KIFF qui se tiendra à Albi du 29 juillet au 2 août 2020 et de l’Alter KIFF du 22 juillet au 4 aout 2020.

 

Retrouvez ci-dessous des interviews de participants…

… et le film de la visite du Défap :