A Strasbourg, l’Aumônerie Universitaire Protestante s’associe à la Médiathèque protestante le temps d’uneexposition destinée à sensibiliser à la tragédie syrienne. Elle permettra de découvrir le travail de deux photographes, Assem Amsho et Esraa Saifo, de rencontrer des familles syriennes et de relancer l’appel à l’accueil et à l’accompagnement d’exilés en Alsace.

 

Photo de l’exposition Les lieux du temps zéro © DR

Les lieux du temps zéro veut faire pénétrer les spectateurs dans le quotidien des Syriens. L’exposition, qui regroupe des clichés de deux photographes syriens, Assem Hamsho et Esraa Saifo, débute cette semaine à la Médiathèque protestante de Strasbourg. L’objectif : sensibiliser par l’image au drame que vit la Syrie. Et quoi de plus évocateur et symbolique qu’une série de photos ?

Esraa Saifo, jeune femme syrienne, déambulait dans les rues en saisissant des détails authentiques, rustiques. Ces détails, parfois anodins, faisaient tout le charme de la vie en Syrie avant les conflits.

Dans les camps de réfugiés au Liban, Assem Hamsho capture les fragments d’un quotidien figé dans le temps. Il cherche à éveiller les consciences occidentales sur les horreurs de la guerre en Syrie. Les réfugiés qui ont réussi à fuir les conflits, les menaces et persécutions se retrouvent désormais dans l’attente. Dans l’attente de nouvelles de proches restés dans les zones de combat. Dans l’attente d’une aide internationale. Dans l’attente d’un cessez-le-feu, ou mieux, d’un armistice. Dans l’attente de sortir d’ici…

L’AUP s’associe à la Médiathèque protestante et NooToos – UEPAL Saint-Pierre-le-Vieux pour mettre en valeur ces artistes et leurs combats. Au-delà de simples photos, c’est un appel universel à la tolérance, la compassion et l’action qui nous est adressé. Cette exposition s’inscrit dans la continuité d’un projet bien plus vaste, mis en place par la FEP Grand Est (Fédération de l’Entraide Protestante), qui vise à accueillir et accompagner des réfugiés.

  •  Jeudi 23 novembre 2017, 18h : Vernissage à la Médiathèque protestante ; invitation des familles d’exilés accueillis en Alsace ; participation de Karam, musicien syrien.
  •  Jeudi 30 novembre 2017, 18h: culte universitaire sur le thème à l’église protestante Saint-Thomas suivi d’un repas syrien au « Stift », avec les familles. A 20h30 : concert de chants syriens
  •  Jeudi 7 décembre 2017, 20h: Conférence/débat Prof. Gilbert Achcar de l’Université de Londres : « Syrie : révolution et contre-révolutions »