Envoyer/être envoyé

Animer :

Cette activité concerne en priorité les jeunes, mais elle peut être vécue dans le cadre d’une catéchèse intergénérationnelle.

Objectifs :

  • Aider les participants et participantes à prendre conscience qu’ils sont inscrits dans une histoire humaine et spirituelle. Qu’ils ont une place, une vocation, une mission dans le monde qu’ils découvriront tout au long de leur vie.
  • Susciter en eux le désir de vivre des missions, c’est-à-dire des déplacements pour aller rencontrer les autres tout en se découvrant soi-même. Susciter chez les jeunes des projets de service civique ou de volontariat. Pourquoi ne pas se mettre en lien avec la dynamique « Challenge » du Grand Kiff 2021 ?

Lecture d’image :

Qu’évoque cette image de naissance en lien avec le verbe « envoyer/être envoyé(e) » ?

Qu’y voyez-vous ? Comment l’interpréter ? Vous pouvez inventer l’histoire qui a précédé cette photo et imaginer la suite ? Que deviendra cet enfant ? À quelles conditions ? etc.

 

Échanges autour du verbe envoyer/être envoyé :

Questionner le groupe sur le sens qu’il donne au mot envoyer. En s’inspirant de la fiche Réflexion, il est possible de formuler des questions et d’évoquer des situations concrètes. Par exemple : « envoyer une lettre » « être envoyé pour faire des courses » ou « être envoyé en vacances chez les grands-parents ». Comment sont vécus ces envois ? Quels sont leur motivation et leur résultat ?  Comment se vit le retour à la maison ? S’il s’agit d’une lettre envoyée, attend-on une réponse ?

 

Le jeu des langues :

Aujourd’hui la planète est devenue un village. La mission va de partout vers partout. La découverte de la diversité des langues est un moyen d’en prendre conscience. Voici le verbe «envoyer» traduit dans plusieurs langues, très différentes les unes des autres : l’hébreu, le grec, le latin, l’arabe, le roumain, le hongrois, le malgache, le… À vous de deviner ou d’enquêter.

 

Parmi les langues utilisées ci-dessus, choisissez-en une et localisez sur une carte le pays où l’on la parle. Comment dit-on bonjour dans cette langue ?

 

 

Et dans la Bible ?

Si pour les chrétiens Jésus est le champion des envoyés, Abra(ha)m est le premier envoyé de la Bible, comme nous le lisons au chapitre 12 de la Genèse.

Dieu appelle Abram à quitter son pays :

Le SEIGNEUR dit à Abram : « Quitte ton pays, ta famille et la maison de ton père. Puis va dans le pays que je vais te montrer. Je ferai naître de toi un grand peuple, je te bénirai et je rendrai ton nom célèbre. Je bénirai les autres par toi. Je bénirai ceux qui te béniront, je maudirai celui qui te maudira. Par toi, je bénirai toutes les familles de la terre. » Abram s’en va comme le SEIGNEUR l’a commandé, et son neveu Loth part avec lui. Au moment où il quitte Haran, Abram a 75 ans. Genèse 12,1-4

Proposer au groupe de reformuler ensemble le récit, comme s’il devait la raconter à quelqu’un d’autre.

 

Questions :

Voici quelques questions que vous pouvez poser au groupe :

  • Où et quand se situe toute cette histoire ?
    (On peut regarder une carte dans un atlas biblique ou autre, voir également le nom des pays actuels, puis situer le récit dans le contexte biblique, après l’histoire de Noé et la Tour de Babel.)
  • Qui est Abra(ha)m ? D’où vient-il ? Qui sont ses parents ? Quel était le projet de son père ? Pour le savoir, il faut regarder dans le livre de la Genèse au ch 11,22-32.
  • Que demande Dieu à Abram ? Que signifie tout quitter ?
  • Quel avenir et quelle mission lui donne Dieu ?
  • Quelle importance a-t-il aujourd’hui dans les religions du monde ?
  • Saviez-vous que Jésus est un descendant d’Abra(ha)m ?

« Voici la liste des ancêtres de Jésus-Christ : David est l’ancêtre de Jésus-Christ, et Abraham est l’ancêtre de David. Matthieu 1,1 »

Dans l’évangile de Luc, on lit qu’un ange du Seigneur a été envoyé à Marie sa mère pour lui annoncer sa naissance :

L’ange lui dit : « N’aie pas peur, Marie ! Oui, Dieu t’a montré son amour d’une manière particulière.
Tu vas attendre un enfant, tu mettras au monde un fils, et tu l’appelleras Jésus.
Personne ne sera aussi important que lui. On l’appellera Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le royaume de David, son ancêtre.
Il sera le roi du peuple d’Israël pour toujours, et son pouvoir ne finira jamais. » Luc 1,30-33

Pourquoi Jésus est-il né parmi nous et pour nous ? Comment comprendre ce qui est dit de lui ?
Comme pour Abra(ha)m, vous pouvez reformuler l’histoire de la naissance de Jésus, et donc solliciter la mémoire pour reconstruire ensemble le récit de Noël, avec ses personnages et leurs péripéties, évoquer la manière dont on le célèbre et le sens que cela peut avoir.

 

Ouvertures pour aujourd’hui ?

Comme Abra(ha)m, comme Jésus, comme ceux qui nous ont précédés nous sommes envoyés sur terre. Pour faire du bien et non du mal. En avons-nous conscience ?

Avons-nous des idées de missions, petites ou grandes, que nous pourrions accomplir aujourd’hui, dans notre vie quotidienne ?

Avons-nous déjà une vocation spécifique pour notre avenir, l’idée du métier que nous aimerions exercer et pourquoi ?

Aimerions-nous être envoyés en mission hors de notre quotidien, loin de chez nous, dans un autre pays ?

 

Réalisation, création, mise en action, appropriation

Vous pouvez proposer à chaque participant d’avoir un ou une correspondante d’une église d’une autre culture en France. Pour cela écrire à : animation@defap.fr
À la fin de cette animation, les jeunes peuvent donc commencer à rédiger leur lettre pour leur correspondant, vous pouvez leur donner des idées pour commencer cette correspondance :

  • Se présenter, dire où ils habitent, de quelle église ils viennent, leur âge, peut-être une description physique, leurs passions, leur repas préféré.
  • Peut-être répondre à une des questions de cette animation par écrit et demander au destinataire d’y répondre aussi. Par exemple : « As-tu une idée de mission que tu peux accomplir ces prochains jours ? »
  • Demander au destinataire de la lettre de se présenter à son tour

Version téléchargeable :

« Envoyer – Animation » : le texte complet en pdf