Début cette semaine d’une nouvelle série sur le site du Défap : après les portraits d’Églises ou de paroisses avec lesquelles le Défap est en lien à l’étranger, gros plan sur des paroisses françaises. Pour s’adapter à une assemblée de paroissiens totalement renouvelée, la paroisse de Marseille-Grignan transforme la vie de l’Église et se recentre sur les fondamentaux de l’Évangile. Une série proposée par Marie Piat, en partenariat avec Regards Protestants.

Un culte à la paroisse de Marseille-Grignan © Marie Piat

 

Au cœur de la Canebière à Marseille, non loin du Vieux Port et de la rue Paradis, réside la paroisse protestante de Grignan, temple historique de la ville à l’architecture néoclassique sur fond de colonnes doriques (1). Soit l’une des quatre paroisses de l’Eglise Protestante Unie de Marseille (2). Car la ville phocéenne, catholique et musulmane, peut aussi se targuer de figurer parmi les capitales historiques du protestantisme français. Rue Grignan, le dénommé « vieux temple » inauguré en 1825, accueille quelque 550 familles. Une paroisse qui s’interroge depuis plusieurs années déjà sur son évolution et l’ouverture à donner face au monde qui change. « L’assemblée de nos paroissiens s’est totalement renouvelée ces dernières années », annonce Anne Faisandier, pasteure depuis deux ans de la paroisse de Grignan. Après avoir passé douze ans à la paroisse Lyon Rive Gauche avec son mari, Olivier Raoul-Duval, également pasteur. Et de poursuivre : « Plus de la moitié de nos paroissiens ne sont pas issus d’une famille protestante. L’assemblée affiche une grande diversité d’origines géographiques, spirituelles et sociales avec de nombreux parents célibataires. Nous sommes totalement sortis du modèle protestant d’autrefois, de type HSP, traditionnel français. Plus la même histoire, plus la même culture et plus les mêmes codes qui constituaient le ciment d’antan. Du reste, le conseil presbytéral, de 14 membres, reflète cette nouvelle diversité. »

S’adapter et s’appuyer sur les atouts de cette diversité

Pour aller plus loin :

C’est pourquoi, Anne Faisandier, donne à son arrivée une nouvelle configuration au catéchisme, le système traditionnel s’avérant essoufflé. Plus de catéchisme au sens traditionnel du terme mais des « journées croisières », un dimanche par mois au temple, réunissant, avec succès, parents et enfants ensemble, condition sine qua non, du culte au goûter autour d’un thème toujours différent. A chaque fois, une quarantaine de participants, pas toujours les mêmes, sur un potentiel d’environ 90 personnes. Autre exemple d’adaptation à cette nouvelle donne sociologique : les « groupes de maison. » Ils sont ainsi une quarantaine, répartis en quatre groupes (une dizaine de personnes pour chacun), à se réunir, deux fois par mois, afin d’échanger, prier, chanter dans un contexte amical, le pasteur les rencontrant environ une fois par trimestre. Un animateur par groupe, formé et accompagné par le pasteur.

Enfin, l’accueil, depuis janvier dernier, d’une famille chrétienne irakienne (parents et deux petites filles), demandeuse d’asile. « Tout fonctionne en réseau, raconte Anne Faisandier, mère de trois adolescentes de 11 à 18 ans. La paroisse fournit le logement et prend en charge les frais. L’Entraide et une institutrice à la retraite se sont chargés des documents officiels, en lien avec la Cimade. Ce qui a permis à la famille d’obtenir un titre de séjour. Les petites filles sont aujourd’hui scolarisées. Meubles et cartes de transports ont été fournis. Jusqu’au boulanger qui fournissait le pain gratuitement. Cela a créé un lien formidable au sein de la paroisse. Chacun a apporté une pierre à l’édifice. Un vrai cadeau pour nous car c’est en accueillant les autres que nous nous accueillons les uns les autres. »

Marie Piat,
Regards sur les paroisses,
29 septembre 2016

 

 

(1) Paroisse de Grignan, 15 rue Grignan 13006 Marseille. 04 91 33 03 70 / epugrignan@free.fr / protestants-marseille-grignan.fr / www.facebook.com/TempleGrignan
(2) Consistoire Arc Phocéen-Marseille est constitué de six paroisses : Marseille Grignan ; Marseille Provence ; Marseille Sud Est-Magnan ; Marseille Nord-Vitrolles. Aubagne et La Ciotat.