Fiche pays Tchad

Le Tchad ou République du Tchad, est un pays d’Afrique centrale sans accès à la mer. Doté d’une population de 1 284 000 habitants, il est situé au situé au sud de la Libye, à l’est du Niger et du Nigeria, au nord du Cameroun et de la République centrafricaine et à l’ouest du Soudan.

  • De nombreuses peintures et gravures rupestres dans le Tibesti et l’Ennedi témoignent d’une civilisation de pasteurs de bovidés dans le Nord avant l’assèchement du Sahara par la sécheresse, à partir de 6 000 ans avant notre ère. Chassés du Sahara par la sécheresse, les populations se sont déplacés vers le sud pour vivre de la pêche et de l’agriculture en bordure du lac Tchad, provoquant ainsi brassages et migrations.
  • À partir du VIesiècle avant notre ère, les Saos, des pasteurs venus de l’est, se sont installés dans les montagnes de l’Ennedi et du Tibesti, au nord.
  • Fin IXe/XIXesiècle – Le royaume de Kanem, rapidement islamisé, connaît au XVIe siècle son apogée avec, pour centre, le Bornou.
  • 1895/1900– Missions française de Lamy, Foureau et Gentil. En 1897, premier traité de protectorat avec Gaourang, sultan de Baguirmi.
  • 1920 – Le Tchad devient une colonie française.
  • 1960 – Ralliement du Tchad, avec son gouverneur Félix Eboué, à la France Libre.
  • 11 août 1960– Indépendance du Tchad.
  • 1965/1994– Guerre civile.
  • 1969– La France apporte son aide au pays contre la rébellion menée par le Front de libération nationale du Tchad (Frolinat) soutenu par la Libye.
  • 1975 – Coup d’Etat, assassinat du président François Tombalbaye. Il est remplacé par le général Malloum.
  • 1978 – Hissène Habré devient premier ministre.
  • 1979 – Démission du président Mallou qui s’exile.
  • 15 décembre 1980– Les forces de Hissène Habré évacuent Ndjaména, l’intervention libyenne ayant permis la victoire de Goukouni Weddeye.
  • 21 octobre 1982– Hissène Habré revient au pouvoir et se fait nommer président de la République.
  • juillet 1983– Les hostilités reprennent entre Hissène Habré et Goukouni Weddeye. Intervention de la France.
  • janvier 1984– Retrait des troupes libyennes.
  • 10 février 1986– Les forces de Goukouni Weddeye et libyennes déclenchent une offensive au sud du 16e parallèle, les hostilités reprennent.  Nouvelle intervention de la France.
  • début 1987– Situation de guerre dans le nord du Tchad, les troupes de Hissène Habré remportant des victoires sur le terrain puisque Goukouni Weddeye a quitté le camp libyen.
  • 19/27 mars 1987– Victoire décisive de l’armée tchadienne. Chute d’Ouadi-doum le 22 mars, conquête de Faya-Largeau le 27 mars.
  • 1er décembre 1990– Chute du régime de Hissène Habré. Le 2 décembre, entrée des forces d’Idriss Deby.
  • 4 décembre 1990– Idriss Deby est nommé chef de l’Etat et du gouvernement par le comité exécutif de son parti, me Mouvement Populaire du Salut (MPS).
  • janvier/avril 1993 – Conférence nationale. Mise en place d’un gouvernement de transition. Le docteur Fidèle Moungar est élu premier ministre.
  • 28 octobre 1993– A la suite du vote d’une motion de censure par le parlement provisoire, le gouvernement de transition de Fidèle Moungar est renversé.
  • 6 novembre 1993– M. Delwa Kassire Koumakoye, ministre de la justice du gouvernement sortant, est élu premier ministre par le Conseil supérieur de transition.
  • 11 janvier 1994– Dévaluation de 50% du franc CFA.
  • 3 février 1994– Annexée par les Libyens en 1973, la bande d’Aouzou est attribuée au Tchad par la Cour Internationale de la Justice.
  • avril 1994– Le Conseil supérieur de transition a décidé de prolonger d’un an la période de transition, repoussant d’autant plus les premières élections pluralistes.
  • avril 1995– Nouvelle prorogation de la période de transition; Démission forcée du premier ministre Delwa Kassire. Élection de son successeur, Djimasta Koibla, par le Conseil supérieur de la transition.
  • 8 avril 1996– La nouvelle constitution tchadienne est approuvée par référendum.
  • 22 novembre 1996– Menacé par une famine, le Tchad fait appel à la solidarité internationale.
  • 8 août 1996– Investiture du président Deby, premier président du Tchad élu au suffrage universel.
  • juillet 1997– Visite officielle du président Idriss Deby en France. Négociations avec les investisseurs français concernant l’exploitation du pétrole tchadien.
  • mai 1998– Après six mois de violences, le FARF, groupe armé rebelle agissant au sud du pays, signe un accord de ralliement avec les autorités tchadiennes.
  • 25 janvier 2001– sept Tchadiens et l’Association des victimes des crimes et de la répression au Tchad (AVCRT) déposent une plainte à l’encontre de Hissène Habré devant la justice du Sénégal, le pays où M. Habré vit en exil.
  • 20 mai 2001– Réélection du président sortant, Idriss Deby, avec 63.17% des suffrages exprimés.
  • juillet 2001– Découverte, dans la région de Djourab, d’une crâne d’hominidé de 7 millions d’années ultérieurement baptisé Toumaï.

(sources: www.axl.cefan.ulaval.ca, Maison des Français à l’Étranger)

Population: 11.8 millions d’habitants (PNUD, 2012)

Indice de développement humain:0.340 (PNUD, 2012)

Taux d’alphabétisation: 34.5% (PNUD, 2012)

Religions: 

  • islam 55%;
  • christianisme et animisme 45%.

(France Diplomatie)

Taux de prévalence au sida: 3.1% (ONUSIDA, 2011)

Monnaie: Franc CFA (1€ = 655.96 XAF)

Indicatif Internet: .td

Indicatif téléphonique: +235

Membre d’organisations internationales:

  • Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC);
  • Cour pénale internationale;
  • Organisation des Nations Unies (ONU);
  • Organisation internationale de la francophonie (OIF);
  • Union africaine (UA).

Le Tchad ou République du Tchad, est un pays d’Afrique centrale sans accès à la mer. Doté d’une population de 1 284 000 habitants, il est situé au situé au sud de la Libye, à l’est du Niger et du Nigeria, au nord du Cameroun et de la République centrafricaine et à l’ouest du Soudan.

C’est le 5pays le plus vaste d’Afrique.

Le Tchad se divise en 3 grands ensembles: du nord au sud, on trouve successivement une région désertique, un espace semi-aride, puis la savane soudanaise. Le lac Tchad, qui donne son nom au pays, est son principal plan d’eau; le point culminant du pays est l’Emi Koussi, dans le massif du Tibesti.

Les villes principales sont:

  • Ndjaména, la capitale qui compte 700 000 habitants;
  • Abéché compte 54 000 habitants;
  • Moundou compte 100 000 habitants;
  • Sahr compte 80 000 habitants.

Les langues officielles sont le français et l’arabe. La langue courante est l’arabe tchadien.

«Les nouveaux visages du protestantisme» : une ode à la diversité

A travers son dernier ouvrage publié aux éditions du Signe, Albert Huber, photographe et témoin engagé de la vie du protestantisme en France et dans le monde, trace un portrait sensible de communautés d'Alsace, d'Allemagne, du Liban, d'Inde, du Bénin, de Chine, de Madagascar... Si diverses dans leurs modes de vie et dans les expressions de leur foi, et pourtant unies par leur spiritualité. Une ode à la rencontre des cultures et à la Mission.

Lire la suite

Les archives antérieures à cette date sont en cours de traitement. Elles seront accessibles prochainement. A très bientôt !

Au service des enfants handicapés

Natalie, kinésithérapeute, est partie six ans au Tchad avec comme objectif de…

Attentats au Tchad : situation des envoyés

N’Djamena, capitale du pays, a été touché par plusieurs attentats-suicide le…