Fiche pays Guadeloupe

La Guadeloupe est à la fois une région mondodépartementale de l’Outre mer français et une région ultrapériphérique européenne, située dans les Amériques.

  • L’histoire de la Guadeloupe est liée à celle des Antilles, donc à la colonisation européenne et à l’esclavage pratiqué durant trois siècles par les Espagnols, les Anglais, les Français et les Hollandais. Néanmoins, la présence humaine aux Antilles a commencé bien avant l’arrivée des Européens. Ainsi, des archéologues ont trouvé dans les Caraïbes, notamment en Guadeloupe, des outils en pierre dont l’ancienneté est estimée à 4 000 ans avant notre ère. Ces outils sont attribués aux Ciboneys, un peuple amérindien venu de l’ouest du Vénézuela et de l’île de Trinidad. Deux mille ans plus tard, les premiers Arawaks, originaires des côtes vénézuéliennes, s’installèrent dans différentes îles des Petites Antilles.
  • 300 – Installation des Indiens Arawaks en Guadeloupe, venus du Vénézuela.
  • VIIIesiècle – Arrivée des Amérindiens Caraïbes en Guadeloupe. Les Arawaks sont chassés par ce peuple guerrier. C’est à cette époque que l’on nomme la Guadeloupe Karukéra, qui signifie l’île aux belles eaux, en langues caraïbes.
  • 4 novembre 1493– Christophe Colomb aborde les côtes de l’île et baptise cette terre Guadeloupe.
  • 1635– Liénard de l’Olive et Duplessis d’Ossonville, mandatés par la Compagnie des Îles d’Amérique font la guerre aux caraïbes et prennent possession de l’île.
  • 1643/1664– Charles Houël est nommé gouverneur de la Guadeloupe. Il fonde la ville de Basse-Terre et achète l’île à la Compagnie des Îles d’Amérique. Venue des premiers esclaves en provenance d’Afrique pour la culture de la canne à sucre.
  • 1674– Dissolution de la Compagnie: l’île est désormais directement attachée au pouvoir royal et devient colonie du royaume.
  • 1685 – Proclamation du Code Noir qui régit notamment l’esclavage dans les colonies.
  • 1717 – Les colons se révoltent contre l’octroi royal.
  • 1725 – Les esclaves se soulèvent à leur tour.
  • 1775 – La Guadeloupe obitent son autonomie vis-à-vis de la Martinique.
  • 1794 – Le commissaire de la Convention nationale Victor Hugues proclame l’Abolition de l’esclavage et introduit la guillotine.
  • 1815 – La traite négrière est interdite par la traité de Paris du 20 novembre.

Code départemental: 971

Population: 0.4 million d’habitants (INSEE, 2013)

Économies locales: tourisme, construction, ciment, rhum, sucre, banane.

Taux de chômage: 22.9% (INSEE, 2012)

Religions:

Taux de prévalence au sida:

Indicatif Internet: .gp

Indicatif téléphonique: +590

Membre d’organisations internationales:

  • Association des États de la Caraïbe (AEC).

La Guadeloupe est à la fois une région mondodépartementale de l’Outre mer français et une région ultrapériphérique européenne, située dans les Amériques.

Ce petit territoire des Antilles situé dans la mer des Caraïbes, se trouve à environ 6 200 km de la France métroplitaine, à 600 km au nord des côtes de l’Amérique de Sud et 2 200 km au sud-est des Etats-Unis. La Guadeloupe est composée de deux îles principales: la Grande-Terre et la Basse-Terre, mais aussi de plusieurs terres voisines: Marie-Galante, l’archipel des Saintes, la Désirade.

La Guadeloupe a 2 capitales: Pointre à Pitre, qui est la capitale commerciale. Basse-Terre est la capitale administrative.

Les langues courantes en Guadeloupe sont le français, le créole ainsi que l’anglais. La langue arabe est aussi parlée minoritairement.

D’abord nommée « Karukéra » par les Amérindiens qui l’habitent, l’île prend le nom de Guadeloupe lorsque Christophe Colomb y aborde le 4 novembre 1493, en hommage à la Vierge protectrice des navigateurs, « Santa-Maria de Guadalupe ».

«Les nouveaux visages du protestantisme» : une ode à la diversité

A travers son dernier ouvrage publié aux éditions du Signe, Albert Huber, photographe et témoin engagé de la vie du protestantisme en France et dans le monde, trace un portrait sensible de communautés d'Alsace, d'Allemagne, du Liban, d'Inde, du Bénin, de Chine, de Madagascar... Si diverses dans leurs modes de vie et dans les expressions de leur foi, et pourtant unies par leur spiritualité. Une ode à la rencontre des cultures et à la Mission.

Lire la suite

Les archives antérieures à cette date sont en cours de traitement. Elles seront accessibles prochainement. A très bientôt !

Les pasteurs en visite chez l’évêque !

Dans son numéro de janvier, la revue religieuse « Eglise en Guadeloupe »…

Christian, futur envoyé du Défap

Il partira le mois prochain pour quatre ans de mission en Guadeloupe et en…