Fiche pays Gabon

Le Gabon, ou République gabonaise, est un pays d’une superficie de 267 667 km2, situé à l’ouest de l’Afrique équatoriale, traversé par l’équateur, et faiblement peuplé. Il est voisin de la République démocratique du Congo à l’est et au sud, de la Guinée équatoriale au nord-ouest et du Cameroun au nord. C’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées. La forêt équatoriale, dense et riche, recouvre 85% du territoire et abrite plus de 400 espèces d’arbres ou arbustes. Le Gabon possède une vaste côte de 885 km sur l’océan Atlantique.

  • Les vestiges préhistoriques trouvés le long de la vallée de l’Ogooué attestent d’une occupation très ancienne: les Pygmées furent les premiers habitants connus de la forêt gabonaise.
  • Vers le XIIIesiècle, les peuples de l’Ouest (Myéné, Mpongwé, Orungou et Galoa) s’étaient déjà établis dans le pays; ceux du sud-ouest, dont les Punu, vinrent du Congo, ceux du sud-est (Nzabi, Tégué) étaient liés aux Batékés de Brazzaville (Congo).
  • fin du XVIIIe siècle– L’installation des Fang dans le nord.
  • 1471– Découverte des côtes du Gabon par les Portugais.
  • 1839– Les Français débarquent au Gabon pour mettre fin à la traite des esclaves.
  • 17 août 1960– Le Gabon devient indépendant.
  • 1961/1967– Présidence de Léon M’Ba. Albert-Bernard Bongo, vice-président, lui succède.
  • 22 mai 1990– Le principe du multipartisme est adopté à l’issue d’une Conférence nationale. (avant, seul le Parti Démocratique Gabonais/PDG fondé le 2 mars 1968, était autorisé).
  • mars 1991– Adoption, à l’unanimité, de la nouvelle Constitution par l’Assemblée nationale.
  • 7 juin 1996– Le Gabon quitte l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).
  • 6 décembre 1998– Le Président Bongo est réélu au premier tour avec 66.8% des suffrages exprimés pour 7 ans.
  • 27 novembre 2005– Réélection du Président Bongo avec 79.18% des suffrages. Les 2 principaux candidats de l’opposition dénoncent des chiffres fabriqués et des fraudes massives.
  • 14 septembre 2007– Le Conseil des ministres annonce l’abolition de la peine de mort, qui n’est plus appliquée depuis 20 ans.
  • 8 juin 2009– Décès du Président Bongo Gabon, né Albert-Bernard Bongo le 30 décembre 1935, devenu en 1973 (El Hadj) Omar Bongo, au pouvoir depuis 1967.
  • 30 août 2009– Ali Bongo, fils du précédent Président, est élu Président de la République avec 41.7% des suffrages.

(sources: Maison des Français à l’Étranger, www.axl.cefan.ulaval.ca)

Population: 1.6 million d’habitants (PNUD, 2012)

Indice de développement humain:0.683 (PNUD, 2012)

Taux d’alphabétisation: 88.4% (PNUD, 2012)

Religions:

  • christianisme 95%,
  • animisme 4%,
  • islam 1%.

(Maison des Français à l’Étranger)

Taux de prévalence au sida: 5% (ONUSIDA, 2011)

Monnaie: Franc CFA (1€ = 655.96 XAF)

Indicatif Internet: .ga

Indicatif téléphonique: +241

Membre d’organisations internationales:

  • Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEEAC);
  • Cour pénale internationale;
  • Organisation des Nations Unies (ONU);
  • Organisation internationale de la francophonie (OIF);
  • Union africaine (UA).

Le Gabon, ou République gabonaise, est un pays d’une superficie de 267 667 km2, situé à l’ouest de l’Afrique équatoriale, traversé par l’équateur, et faiblement peuplé. Il est voisin de la République démocratique du Congo à l’est et au sud, de la Guinée équatoriale  au nord-ouest et du Cameroun au nord. C’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées. La forêt équatoriale, dense et riche, recouvre 85% du territoire et abrite plus de 400 espèces d’arbres ou arbustes. Le Gabon possède une vaste côte de 885 km sur l’océan Atlantique.

Les principales villes sont:

  • Libreville, sa capitale, qui compte 650 000 habitants.
  • Port-Gentil (102 100 habitants),
  • Masuku (40 200 habitants),
  • Oyem (60 000 habitants),
  • et Lambaréné (30 000 habitants).

L’Église évangélique du Gabon – EEG est le principal partenaire du Défap au Gabon. L’EEG compte 120 000 membres, gère94 écoles primaires, 6 collèges, 1 hôpital et 3 dispensaires. L’Église souhaite développer une Église composée de responsables bien formés, capables de:

  • proposer à l’Église un nouveau cadre de développement,
  • orienter les chrétiens pour un engagement communautaire,
  • définir un projet de formation des responsables et de redynamiser les structures de l’Église.

«Les nouveaux visages du protestantisme» : une ode à la diversité

A travers son dernier ouvrage publié aux éditions du Signe, Albert Huber, photographe et témoin engagé de la vie du protestantisme en France et dans le monde, trace un portrait sensible de communautés d'Alsace, d'Allemagne, du Liban, d'Inde, du Bénin, de Chine, de Madagascar... Si diverses dans leurs modes de vie et dans les expressions de leur foi, et pourtant unies par leur spiritualité. Une ode à la rencontre des cultures et à la Mission.

Lire la suite

Les archives antérieures à cette date sont en cours de traitement. Elles seront accessibles prochainement. A très bientôt !

Un ancien boursier du Défap distingué au Gabon

Pépin Le Vieux Ngyema Essone (à gauche) photographié à…

Le président et le secrétaire général du Defap écrivent à l’Eglise évangélique du Gabon

Dans le contexte particulièrement tendu lié aux résultats contestés des…

Le Défap en solidarité avec les Gabonais

Bien que peu relayée dans les médias français, la situation au Gabon reste très…

Séminaire de formation au Gabon

  Outre la charge du service RSI, Jean-Luc Blanc s’occupe également des…

L'Eglise Evangélique du Gabon : de nouveaux projets

  Les Eglises de France ont une longue tradition de relations avec…