Former

Une formation globale de qualité

La formation dans laquelle le Défap est le plus directement impliqué, et qu’il assure largement en interne, c’est celle des envoyés. Elle représente, chaque année, un repère et un moment-clé de la vie de la maison et de l’équipe. Elle s’étend sur deux semaines et mobilise largement les permanents, non seulement pendant la session elle-même, mais surtout en amont. 

Elle représente l’aboutissement d’une année de préparation – tout comme elle représente, pour les futurs envoyés eux-mêmes, un moment charnière entre leur vie en France et la mission pour laquelle ils pourront partir en Tunisie, en Égypte, à Madagascar, au Congo-Brazzaville, au Bénin, au Liban, au Cameroun, au Sénégal, ou encore en Haïti… Deux semaines pour se préparer à changer de vie, pour quelques mois, un an ou davantage. Deux semaines pour apprendre les bases afin de s’intégrer dans leur futur pays d’accueil.

“Un moment-clé de la vie de la maison”

Au-delà de cette formation dans laquelle il est le plus directement impliqué, le Défap soutient aussi la réflexion missiologique. Parce qu’il n’y a pas de mission qui ne soit théologiquement fondée… Et, parce qu’il n’existe pas de mission qui ne soit formatrice, le Défap est engagé aux côtés des instituts de formation théologique en France dans leur volonté de développer des relations avec des facultés au loin.

Par les échanges de professeurs, son programme de bourses, l’organisation de colloques, la mise à disposition de sa bibliothèque ou encore le soutien à la Centrale de Littérature Francophone (CLCF), il participe à l’effort communautaire de formation théologique des Églises.

Articles liés