3 postes VSI au Cameroun, au Maroc et au Sénégal – à pourvoir à partir du 01/09/2020


Le dispensaire Darvari © O. Martin

Contexte

Au Cameroun, au Maroc et au Sénégal, des centres de santé gérés par les Églises partenaires du Défap accueillent chacun un volontaire formé et compétent dans un des domaines de la santé : soins, prévention, suivi médical, maternité, chirurgie, rééducation…

La présence d’un volontaire apporte un soutien technique, logistique et humain à l’équipe médicale en place et permet d’instaurer des relations non formelles avec les patients, tout en apportant une valeur ajoutée et une dimension relationnelle différente.

Pour les structures d’accueil, l’enjeu est également de montrer par la présence quotidienne d’un volontaire qu’une solidarité concrète se vit entre la France et les pays de mission.

Mission : soutenir l’activité des dispensaires.

Le volontaire, selon ses compétences et les besoins de la structure médicale, est impliqué dans un des services aux côtés de l’équipe locale.

Le cahier des charges est établi en lien avec le partenaire local, en fonction des compétences et centres d’intérêt du volontaire, et est évolutif tout au long de la mission.

 

Profil

Candidats majeurs de nationalité française ou ressortissants de l’Espace Économique Européen, capables de s’adapter à une équipe multiculturelle et de travailler en équipe, flexibles et disponibles, prêts à vivre dans des conditions modestes au plus proche des populations et à respecter les consignes de sécurité imposées par le contexte du pays.

Conditions

Statut de VSI (volontaire de solidarité internationale) comprenant une indemnité mensuelle et une couverture sociale complète. Le Défap prend en charge le visa et le billet d’avion, s’assure qu’un logement est mis à disposition par la structure partenaire et fait le suivi du volontaire avant, pendant et au retour de la mission.

Durée d’engagement

12 mois renouvelables, ou 24 mois. Départ en septembre.

L’engagement inclut obligatoirement une formation au départ (du 6 au 17 juillet 2020 inclus – pension complète, PAF demandée), un débriefing et une session retour en fin de mission (1er week-end d’octobre).

Candidature

CV et lettre précisant votre motivation à vous engager au service d’un organisme confessionnel (envoyes@defap.fr ) + journée d’information et d’entretiens à laquelle vous serez convoqué.