Aller au contenu. | Aller à la navigation

Parrainez un enfant syrien pour 40€ par mois

Depuis le début du conflit en Syrie, en mars 2011, plus de 6 millions de Syriens ont fui les conflits, dont 4 millions d'enfants. Environ 1,5 million de ces réfugiés vivent aujourd'hui au Liban. Sur ce total, plus de 530 000 se trouvent dans des camps « non officiels ». La moitié d’entre eux sont des enfants, vivant dans des conditions très difficiles, sans accès à l'éducation, et exposés à toutes sortes d'abus. Pour leur permettre d'avoir accès à l'école, l'Église protestante de langue française à Beyrouth, dont le pasteur Pierre Lacoste est un envoyé du Défap, a lancé avec l'association Amel une opération de parrainage.

Liban : parrainez un enfant syrien pour 40€ par mois

Depuis le début de la guerre dans leur pays, 1,5 million de Syriens se sont réfugiés au Liban. Plus du tiers d'entre eux survivent dans des camps « non officiels ». Et la moitié de ces réfugiés non reconnus sont des enfants. Les familles vivent dans des conditions déplorables et les enfants sont particulièrement exposés aux risques d'abus. Pour venir en aide à ces enfants, l'Église protestante de langue française à Beyrouth, dont le pasteur Pierre Lacoste est un envoyé du Défap, a lancé avec l'association Amel une opération de parrainage ; 40 euros par mois : c'est le prix pour qu'un enfant syrien puisse avoir accès à l'école.

Liban : parrainez un enfant syrien pour 40€ par mois - Lire la suite…

Aide aux enfants syriens : l'action d'Amel

L'ONG Amel, à laquelle l'Église protestante de langue française à Beyrouth s'est associée pour lancer une opération de parrainage d'enfants, est née à la fin des années 70. Intervenant au Liban, elle agit notamment dans les domaines médicaux, psychosociaux, de la protection de l’enfance.

Aide aux enfants syriens : l'action d'Amel - Lire la suite…

Parrainer un enfant syrien pour 40€ par mois : le détail du projet

Comment s'engager concrètement pour permettre à des enfants syriens vivant dans des camps au Liban d'accéder à l'éducation et d'échapper aux risques de violences et aux multiples abus auxquels ils sont exposés ? Pour 40 euros par mois, le projet monté par l'ONG Amel et soutenu par l'Église protestante de langue française à Beyrouth permet de payer les frais liés à la scolarisation d'un enfant. Et par le biais d'Amel, il permettra aux donateurs d'établir un lien direct et une correspondance régulière avec l'enfant qu'ils soutiennent.

Parrainer un enfant syrien pour 40€ par mois : le détail du projet - Lire la suite…