Aller au contenu. | Aller à la navigation

 

 

 

Au sommaire :

  • Visites
  • France : La mission déplace les foules
  • Théologie : Des nouvelles de l'institut Mowafaqa
  • Méditation & Prière
  • Annonces

Rencontre entre jeunes étudiants de Nouvelle-Calédonie

Date de publication : 06/11/2015

De jeunes Calédoniens continuent leurs études en France, soutenus par le programme ABS du Défap. Régulièrement, des week-ends sont organisés avec pour objectif, notamment, qu’ils se rencontrent. Retour sur le dernier événement organisé par le Défap, le week-end du 24 octobre.
Rencontre entre jeunes étudiants de Nouvelle-Calédonie

Week-end ABS, octobre 2015

 

Quarante-quatre jeunes du programme ABS se sont retrouvés au Défap pour leur première rencontre depuis leur arrivée en France : nouvelle session 2015 et promotions précédentes ont pu ainsi échanger sur leurs expériences.

 

Visite de Paris à vélo, DR

Visite de Paris à vélo, DR


Un ancien du programme s’est également joint à ce groupe pour leur présenter le Défap, les actions de l’institution en Nouvelle-Calédonie et parler de sa propre expérience au sein des ABS. Il a terminé ses études au sein de ce programme et se trouve aujourd’hui toujours en France pour une nouvelle formation.
Il leur a expliqué ce que signifie le statut d’ABS, qu’est-ce qu’être un étudiant au sein de ce programme, et a expliqué la valeur-ajoutée de celui-ci par rapport à une formation sans accompagnement.

 

Ouvrages sur la Nouvelle-Calédonie à la Bibliothèque du Défap, DR

Ouvrages sur la Nouvelle-Calédonie à la Bibliothèque du Défap, DR

 

Objectifs

 

Cette rencontre avait trois objectifs principaux :
- faciliter la rencontre et le partage d’expériences entre les jeunes du programme ;
- faire le point sur leur intégration et les formalités administratives ;
- leur faire mieux connaître la culture et les traditions de métropole.

 

Un programme chargé

 

C’est pour ces raisons que les jeunes ont visité des institutions françaises et des hauts lieux touristiques de Paris, avec notamment une visite guidée en vélo.

 

Ils ont visité le Sénat avec l’assistant du sénateur de la Nouvelle-Calédonie et lui ont offert un geste coutumier sur les marches du Sénat.

Claire-Lise Lombard, bibliothécaire du Défap, a présenté un historique des relations entre le Défap et la Nouvelle-Calédonie : relations avec l’Eglise, missions, témoignages écrits et vidéos, photos etc. Cela a permis aux jeunes de voir le Défap comme un interlocuteur qui fait partie de leur tradition et non pas imposé.

Deux faits surprenants sont alors survenus : un des jeunes a retrouvé la photo de son arrière-grand-père dans un des albums photos consultés, et quelqu’un a retrouvé un ancien recueil de chants de la première tradition de l’île du Maré, une des îles de Nouvelle-Calédonie. Deux ABS ont reconnu un des chants – un chant de louanges et remerciements – et ont travaillé dessus afin de pouvoir le chanter au Sénat, comme cadeau en fin de visite. Le but était de remercier l’assistant du sénateur qui les a accueillis et accompagnés dans une visite historique et constitutionnelle de cette assemblée.

 

Les ABS sur les marches du Sénat

 

Les ABS ont également fait du travail de groupe à travers des ateliers. Ils ont pu aussi vivre ensemble pendant quelques jours et profiter des temps libres pour se retrouver entre eux et échanger autour de leurs expériences.

Par ailleurs, chacun s’est placé sur la carte de France avec un post-it portant son nom et ses études, pour repérer qui est où.

 

Les ABS sur la carte de France, DR

Les ABS sur la carte de France, DR

 

Un autre temps fort du séjour fut la rencontre avec la délégation de l’Eglise luthérienne du Sénégal, présente au Défap au même moment : ce fut l’occasion pour eux de découvrir, pour la première fois, l’histoire et la culture kanak.

 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , ,