Aller au contenu. | Aller à la navigation

 

 

Au sommaire :

Forum R500 : le protestantisme mondial au centre des échanges

Date de publication : 06/06/2017

Pour célébrer les 500 ans de la Réforme, DM-échange et mission, la Cevaa et l’ACO ( Action Chrétienne en Orient) ont organisé un grand forum international en Suisse du 6 au 8 juin 2017. Pour en comprendre les enjeux et le fonctionnement, l’un de ses organisateurs, Martin Burkhard, a répondu à nos questions.

 

Comment est né ce projet de forum international ?

Il est né d’un choc ! J’étais en octobre 2013 au Congrès international sur le Jubilé de la Réforme 2017, à Zurich. C’était le lancement de ce processus avec les Eglises de Suisse et de France et d’Allemagne. Nous nous sommes demandés : « comment peut-on inclure les Eglises du Sud dans ce processus ? ». Il faut absolument trouver une manière de faire émerger ces Eglises à ce Jubilé. Puis, à l’Assemblée des délégués de la Cevaa en octobre 2014, j'en ai également parlé et trouvé d’autres personnes enthousiastes. Ainsi est né ce projet.


Comment parler aujourd’hui de protestantisme à l’international ?

En mettant ensemble les Eglises des quatre coins du Monde ! Les organisations missionnaires, comme le Défap, DM échange et Mission et la Cevaa, sont des plateformes où on peut justement se rencontrer et ainsi
voire comment le protestantisme a voyagé. A la Réforme au 16e siècle, le vaste monde largement inconnu, n'était pas la priorité des réformateurs. L'idée de propager le protestantisme est venu bien plus tard, à partir du 17ème siècle, d’une part par la migration des certains protestants persécutés en Europe, d’autre part par le piétisme né en Allemagne et qui a motivé des protestants de créer des sociétés missionnaires. Ce qui est nouveau au 21ème siècle, c'est le retour du protestantisme par des expressions nouvelles. Ici, dans les grandes villes d'Europe, ce protestantisme, qui a voyagé, nous revient autrement. Nous le vivons même, parfois, en tension avec le protestantisme plus historique en Europe. Ce qui est intéressant c'est : « qu'est ce qui est fondamental dans l'identité protestante ? ». Ce Forum permettra de découvrir ce qui nous rallie en tant que protestant et ce qui est culturellement différent. La simplicité protestante, au niveau de son expression peut s'adapter culturellement et prendre des formes très différentes.



Martin Burkhard de DM – échange et Mission


Quelles sont les régions du globe les plus représentées ?

Au Forum, les régions les plus représentées sont issues de l'Afrique, à la
fois francophone, anglophone et lusophone mais aussi du Pacifique. Les invités viennent du Bénin, Rwanda, Zambie, le Liban, le Mexique, Madagascar, Cameroun, la Nouvelle Calédonie. Mais bien-sûr les suisses pourront également y participer ! Les rencontres sont publiques.

 

Quelle place le dialogue interreligieux a-t-il dans le R500 ?

Lors du jubilé de la Réforme, le dialogue interreligieux n'est pas nécessairement un sujet
en soi mais nous l'avons intégré à notre forum. Lors du deuxième jour, en effet, nous parlerons de l'autre croyant, qui est différent. La naissance du protestantisme comme une autre manière d’être chrétien a poussé la culture européenne occidentale à s’ouvrir à la pluralité religieuse. Aujourd’hui, globalement, les protestants soutiennent le respect des religions et la paix interreligieuse. Nous verrons comment cela se vit dans d’autres contextes. Ce qui est aussi intéressant, c’est le renouveau de certaines religions tribales et comment les Eglises protestantes s’y confrontent.

 

A qui s’adresse ce forum ?

Il s'adresse à toutes les personnes intéressées par le protestantisme et à ces thématiques que nous abordons durant ces trois jours. Nos invités vont essayer de transmettre leur vision du protestantisme et comment il a influencé leur pays.  L'objectif principal est de faire émerger les voix du protestantisme du Sud dans ce jubilé de la Réforme comme un enrichissement dans cette introspection des Eglises protestantes en Europe durant cette année du Jubilé.

 

Comment avez-vous choisi vos intervenants ?

Heureusement que l'on peut s'appuyer sur les relations de longue date de nos Eglises d'Europe avec les Eglises du Sud. Nous avons donc cherché des théologiens dans nos réseaux existants (ceux de la Cevaa, DM échange et mission et l'ACO). Nous avons veillé à ce qu'il y ait un équilibre femme-homme, chef d'Eglise et théologien, laïque et pasteur. Nous avons également souhaité une
diversité protestante en invitant, par exemple, un luthérien et un baptiste du Cameroun.

 

Informations pratiques sur le forum R500
 

 

 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more
Mots-clés associés :