Aller au contenu. | Aller à la navigation

 

 

Au sommaire :

Exilés : l’accueil d’abord !

Date de publication : 11/07/2016

Le 14 juillet prochain le collectif « Exilés : l’accueil d’abord ! », créé par l’Eglise protestante unie de France, lancera une campagne de sensibilisation nationale sur l’accueil des exilés en France. A l’occasion de la fête nationale, le mouvement appelle à un accueil conforme aux principes républicains et aux capacités de la France. Engagé en faveur des réfugiés de par le monde, le Défap soutient activement ce mouvement.
Le collectif

Lancé par l’ Eglise protestante unie de France, le collectif a de nombreux partenaires : l’Église protestante unie de France, la Cimade, l’association interreligieuse des jeunes Coexister, la Fédération de l’Entraide Protestante, la Fédération protestante de France, les Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France, la Fondation et la Communauté des Diaconesses de Reuilly, l’Union bouddhiste de France, l’Institut protestant de théologie, la Mission Populaire Évangélique de France, l’hebdomadaire Réforme, le site de l’actualité vue par les médias protestants Regardsprotestants et l’agence de communication Aggelos.
À ce jour, 200 paroisses ont déjà participé activement à des manifestations publiques, installé des bannières sur leurs façades, mis en place des animations œcuméniques et interpelé des élus.
Pour sensibiliser l’opinion publique, des conférences de presse sont organisées dans une vingtaine de villes.

 

Liberté, Egalité, Fraternité, Exil : l’accueil d’abord 

" Exilés : l’accueil d’abord ! "propose de sensibiliser l'opinion publique par une mobilisation symbolique et médiatique. Dans ce but, deux actions symboliques sont menées en parallèle :

  • l’affichage d’une bannière sur les façades des églises, temples, bâtiments pour diffuser ce message
  • l’interpellation des élus sur les réseaux sociaux ou par courrier pour un engagement concret dans les communes, les départements et au niveau de l’Etat.

Contre la logique de méfiance et de rejet, le collectif veut faire entendre une voix généreuse et réaliste. Oui, pour accueillir les exilés, la France doit faire plus et mieux !

 

Retrouvez toutes les informations utiles sur le site www.accueillons-les-exiles.fr

 


Lire le témoignage de Florence Taubmann lors de sa visite
du camp de réfugiés de Grande Synthe en mars 2016.


Lire le témoignage de Valérie Thorin lors de sa visite
du camp de Grande Synthe en mars 2016.

 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : ,