Aller au contenu. | Aller à la navigation

Laos : une belle expérience et un départ plein d’émotions

Date de publication : 06/07/2015

Après six mois sans nouvelles, Nathanaël, envoyé au Laos, nous dévoilait ses dernières impressions et les interventions mises en place dans cette ultime lettre.
Laos : une belle expérience et un départ plein d’émotions

Nathanaël au Laos - Photo de groupe

 

L’amélioration du quotidien


« La fin de l’année a été consacrée  à reformer les villageois sur l’importance d’améliorer les techniques agricoles telles que vacciner ses animaux pour prévenir les maladies, comment élever un cochon quand il est dans un enclos, ou bien pourquoi utiliser des produits naturels pour améliorer le sol de son potager ou prévenir les invasions de pucerons sur ses légumes. Ce sont des notions qui demandent du temps pour être comprises et mises en pratique car abstraites, anticipatives et nouvelles.

 

Nathanaël au Laos - photo de groupe



Nous avons eu un beau cadeau de Noël pour un village de 120 familles avec la mise en service du système d’adduction d’eau individualisé. Ce projet entrepris six mois en amont est arrivé à son terme juste avant les vacances de Noël et a permis à toute une communauté d’améliorer son quotidien et de se développer rapidement. Ainsi chaque famille a mis en place un superbe potager à côté de la maison, peut maintenant se laver avec de l’eau propre sans parcourir des grandes distances pour accéder à l’eau de la  rivière souvent sale et peut utiliser les toilettes construites avec facilité. […]

 

Nous avons aussi poursuivi l’amélioration de l’accès à l’eau […] dans nos quatorze villages et proposé à chaque famille d’avoir des toilettes si elles le désiraient. Enfin, un travail important de suivi pour les leaders des villages a été fait, nombreux sont ceux qui ont commencé à montrer l’exemple en ayant des toilettes et en les utilisant, en mettant les animaux en enclos, en ayant un potager à côté de la maison, en ayant une poubelle pour y jeter les déchets et en creusant un trou pour les brûler. Même si cela reste fragile et demande un suivi constant, la différence avec les villages avoisinants est visible.

 

Nathanaël au Laos - groupe d'enfants

 

Toutes ces améliorations ont été  récompensées il y a quelques semaines par les autorités du département de la santé qui ont déclaré cinq de nos villages cibles, village modèle au niveau de la santé. […] Il reste encore beaucoup à faire mais ces changements et distinctions encouragent à persévérer et poursuivre le travail commencé il y a déjà une année et demie. »

 

Une évolution des habitudes

 

« Le début d’année a été froid pour nous jusqu’à la mi-février, avec des nuits à 12°C. Nous en avons profité pour former nos communautés à la nutrition, les soins à apporter aux mamans et jeunes enfants, à parler planning familial et égalité des sexes. Ce sont des éducations villageoises qui sont données […] sur la place publique du village et des activités en lien avec l’éducation qui sont mises en pratique, comme par exemple les moyens de contraception existants ou encore le partage des tâches au sein de la famille avec la propreté de la maison et de ses alentours, qui n’incombe pas seulement aux femmes et aux filles. »

 

Nathanaël au Laos - village

 

La gestion des projets

 

« Ces dernières semaines ont été aussi bien chargées car nous sommes déjà à la moitié du projet qui se terminera en juillet 2016. Moitié du projet veut dire évaluation pour voir si les objectifs fixés sont atteints. Ainsi, nous avons dû refaire notre enquête socio- économique pour pouvoir la comparer à celle réalisée en début de projet et la soumettre à nos donateurs. Nous avons aussi été évalués par nos partenaires locaux, les autorités, pendant plusieurs jours. Reste à attendre les conclusions. Se rajoute à cela une nouvelle activité d’éducation dirigée par Lydia qui prend enfin forme sur le terrain après des mois de préparation : la formation de villageois volontaires dans deux villages cibles. En plus de ce travail quotidien, une autre activité m’occupe bien en ce moment c’est la phase de transmission avec Thomas qui sera à partir du 1er mai le nouveau chef de projet. »

 

Nathanaël au Laos - photo de groupe

 
Beaucoup d’émotion

 

Durant ces six années passées au Laos, Nathanaël a vécu une expérience inoubliable. Il en gardera de nombreux souvenirs dont son plus beau Noël « passé à la ferme, au calme, avec la venue de mes collègues pour le réveillon. J’ai eu un très beau cadeau. En allant faire du vélo dans les villages, je suis tombé sur un petit groupe de personnes qui avaient des livres, ce qui est très rare dans nos villages. Quand ils s’approchent de moi, je remarque qu’il s’agit de la Parole. Nous avons pu échanger pendant un long moment  sur ce que nous vivons, […] et pleins d’autres sujets. Ce fut très encourageant pour moi de voir ces frères persévérer dans leur foi, malgré l’isolement. »

 

Par la suite Nathanaël a décidé de rentrer. « Décision qui n’a pas été facile à prendre car j’aime beaucoup être avec ces communautés qui m’apportent beaucoup, mais avec le recul je suis reconnaissant de l’avoir prise car j’ai besoin de repos. […] Je suis reconnaissant au Maître de m’avoir envoyé ici, de m’avoir équipé pour le servir pendant ces six belles années passées au Laos, pour ce qui a été semé, ce qui a déjà germé et ce qu’il fera encore germer. »

 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , , ,