Aller au contenu. | Aller à la navigation

Appel d’urgence pour l’Eglise luthérienne de Madagascar

Date de publication : 04/04/2013

Le 22 février 2013, le cyclone Haruna a frappé la région sud-ouest de Madagascar avec des vents qui ont atteint 200 km/h et des pluies violentes qui ont causé de graves inondations dans toute la région.

Les districts les plus affectés sont ceux de Toliara et Fort Dauphin. Le bilan est lourd pour la population : 18 morts et 16 personnes disparues, 81 blessés, 10 000 personnes sans abri à la suite de la destruction complète de 1 120 habitations et de 2776 maisons dont le toit a été arraché par la tempête. Près de 2000 habitations ont été inondées. Les bâtiments publics ne sont pas en reste puisqu’ont été endommagés également : 117 bâtiments administratifs, 68 écoles, 9 centres de santé. On estime à 1500 ha, la surface de rizières détruites par les inondations. 


L’Eglise FLM déplore elle aussi plus d’une centaine de bâtiments endommagés : églises, écoles, presbytères.
Les secours se déploient dans toute la région pour venir en aide aux populations sinistrées :

  • Fourniture d’électricité par l’installation de générateurs dans les hôpitaux
  • Distribution de 250 tonnes de nourriture à la population
  • Distribution de kits de filtration pour l’eau et de nécessaire de cuisine
  • Distribution de bâches et de tentes pour les familles sans abri
  • Distribution de médicaments contre les diarrhées et la malaria

 

L’Eglise luthérienne malgache s’est engagée aux côtés des autorités du pays pour porter secours aux populations sinistrées. En lien avec le synode régional de Toliary, un programme d’action s’est mis en place pour venir en aide prioritairement :

  • aux personnes sont la maison a été détruite,
  • aux veuves et aux personnes âgées ou handicapées
  • aux familles nombreuses de plus de 6 personnes
  • aux  femmes qui élèvent seules leurs enfants

 

Selon les estimations, ces critères représentent environ 1 200 familles dans la région de Toliary, que l’Eglise luthérienne prévoit d’aider pendant quatre mois, le temps pour elles de se réinstaller et de retrouver une vie normale.
L’Eglise luthérienne fait appel à ses partenaires internationaux pour l’aider à faire face à ce défi. M. Stéphan ANDRIAMANDRAINIRINA a été désigné comme coordinateur de ce programme, sous la responsabilité de Georges SAMOELA, secrétaire général de l’Eglise.

Lire l'appel dans son intégralité (texte en anglais)

Les dons sont à adresser au Défap (Coluréom) qui transmettra. Merci de préciser : Urgence Madagascar. Défap 102 boulevard Arago 75014 PARIS

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more