Aller au contenu. | Aller à la navigation

Qui sommes-nous ?

Service protestant de mission - Défap
102 Bd Arago - 75014 Paris
+33(0) 1 42 34 55 55

Le Défap est le service missionnaire
de trois Églises protestantes de France

Qui fait quoi ?
Vidéo de présentation

Une semaine pour mettre le dialogue entre chrétiens à l'honneur

Date de publication : 24/01/2018

«Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur» : tel était le thème choisi par les Églises des Caraïbes pour cette édition 2018 de la semaine de prière pour l'unité des chrétiens, rendez-vous annuel international organisé par le Conseil œcuménique des Églises et par le Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens. Des célébrations qui ont donné, en France comme ailleurs dans le monde, un surcroît de visibilité au dialogue entre chrétiens.
Affiche de la semaine de prière pour l'unité des chrétiens, édition 2018

Célébrations œcuméniques, rencontres, tables rondes, échanges autour de la Bible ou sur des problèmes de société, temps de prière commun : de Rennes à Cambrai, de Paris à Saint-Dié-des-Vosges, la semaine de prière pour l'unité des chrétiens, qui s'achève le 25 janvier, aura été marquée une fois encore un peu partout en France par une accélération du dialogue entre chrétiens. Un surcroît de visibilité, aussi, puisque ce rendez-vous annuel permet d'attirer l'attention médiatique sur les relations qui se tissent au quotidien, et que ne manquent pas de souligner les participants de nombre de rencontres œcuméniques. Symbole de ces rapprochements, la version du Notre Père choisie pour cette semaine de prière était celle entrée en vigueur dans la liturgie catholique le 3 décembre, premier dimanche de l’Avent, où l'expression «ne nous soumets pas à la tentation» avait été remplacée par «ne nous laisse pas entrer en tentation».

Traditionnellement, cette semaine internationale de prière est célébrée du 18 au 25 janvier, entre la commémoration de la confession de foi de saint Pierre et celle de la conversion de saint Paul. Dans l'hémisphère Sud, où janvier est une période de congés, les Églises trouvent souvent un autre moment, par exemple aux alentours de la Pentecôte, qui est aussi une date symbolique pour l'unité. Ce grand rendez-vous est préparé conjointement par la Commission Foi et Constitution du Conseil œcuménique des Églises et par le Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens (pour l'Église catholique). D'une année sur l'autre, il prend pour thème un verset différent de la Bible. Et traditionnellement, il est demandé à un groupe œcuménique local ou national à travers le monde de proposer un thème et de préparer des textes bibliques, des méditations pour chaque jour et une première ébauche de célébration œcuménique. Le thème de l'année 2018 était : «Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur» (Ex 15-6). Et ce sont les Églises des Caraïbes qui ont été désignées pour faire la première rédaction des textes de cette année.

Les Églises des Caraïbes à l'honneur

Les diverses communautés chrétiennes des Caraïbes, région marquée par son passé colonial, étaient donc à l’honneur pour cette édition 2018. Comme le souligne le COE dans sa présentation de ce thème, «pendant cinq cents ans de colonialisme et d'esclavage, l'activité missionnaire chrétienne dans la région, à l'exception de quelques exemples remarquables, fut étroitement liée à ce système déshumanisant et, de diverses manières, alla même jusqu'à le rationaliser et à le renforcer. Alors que ceux qui apportaient la Bible dans cette région utilisaient les Écritures pour justifier l'asservissement auquel ils soumettaient tout un peuple, dans les mains des esclaves elle devint une source d’inspiration, avec l’assurance que Dieu était de leur côté et qu’il les conduirait vers la liberté. Aujourd'hui, les chrétiens de nombreuses traditions différentes voient dans la fin de l'esclavage l’action de la main de Dieu. Pour eux, il s’agit d’une expérience commune de l'action salvatrice de Dieu qui apporte la liberté.» D'où ce choix d'un verset extrait du chant de Moïse et de Miryam (Ex 15,1-21) comme thème de la semaine de prière.

En France et en Suisse romande, le matériel pour la semaine de prière est préparé et diffusé par l'association Unité Chrétienne, basée à Lyon. Ce travail est fait en lien avec la Conférence des évêques de France, la Fédération protestante de France et l'Assemblée des évêques orthodoxes de France. Et la communication autour de ce rendez-vous annuel donne elle aussi l'occasion de multiples dialogues féconds : en témoignent les présentations de la semaine de prière faites par des protestants, des catholiques et des orthodoxes sur KTO TV :

Pasteur Brice Deymié - Semaine pour l'unité des chrétiens 2018

 

Pasteure J. Stranz - Semaine pour l'unité des chrétiens 2018

 

Père Emmanuel Gougaud - Semaine pour l'unité des chrétiens 2018

 

Père Onfray - Semaine pour l'unité des chrétiens 2018

 

Most Révérend Justin Welby - Semaine pour l'unité des chrétiens 2018

 

Père Alexandre Siniakov - Semaine pour l'unité des chrétiens 2018

 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , ,