Aller au contenu. | Aller à la navigation

Qui sommes-nous ?

Service protestant de mission - Défap
102 Bd Arago - 75014 Paris
+33(0) 1 42 34 55 55

Le Défap est le service missionnaire
de trois Églises protestantes de France

Qui fait quoi ?
Vidéo de présentation

Haïti, quatre ans après le séisme

Date de publication : 10/03/2014

Quelle est aujourd'hui la situation d'Haïti, quatre ans après le tremblement de terre dévastateur de 2010 - une catastrophe qui avait influé durablement sur les relations entre protestants français et haïtiens ? A l'occasion de la visite à Port-au-Prince de Jean-Luc Blanc, du Défap, et de François Clavairoly, président de la FPF, le point sur l'historique récent, l'économie et la politique haïtiennes.

ACTUALITÉS ET FICHE PAYS
Le point sur Haïti

>> France-Haïti : vers un partenariat renouvelé <<

>> Retrouvez, sur le site de la FPF, la présentation de la visite de la délégation française <<

Carte d'Haïti  © Défap

Le président haïtien, Michel Martelly, a effectué une visite d’État aux États-Unis début février, suivie par une tournée en Europe : France, Italie et Vatican et Belgique.

À Washington, il a rencontré Barack Obama, qui l’a félicité notamment pour ses efforts en vue d’obtenir un accord avec l’opposition sur la tenue des élections législatives en 2014.

Même bon accueil chez ses partenaires du Vieux continent : à Bruxelles, Herman van Rompuy, président du Conseil européen, lui a promis une enveloppe de 5 millions d’euros pour l’organisation des scrutins. En France, il a été reçu par François Hollande et les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale et a rencontré Pierre Gattaz, le président du Medef (Mouvement des entreprises de France) car son voyage avait, également, un objectif économique.

 

Le destin chaotique des nations en construction

Champs cultivés © Défap

Haïti, cette « moitié d’île » des Caraïbes, est encore en butte à bien des difficultés, même si sa situation, globalement, s’améliore. Première république noire indépendante, fondée – pour faire court – en 1804 après la victoire des troupes créoles commandées par Jean-Jacques Dessalines sur Napoléon, elle a connu le destin chaotique des nations en construction.

Au XXème passée du statut de « perle des Antilles » très visitée mais vivant sous une dictature féroce, à celui de pays le plus pauvre de la zone. Au fil du temps, sa liberté si chèrement acquise s’est vue subtilement grignotée par le grand voisin américain et les organisations d’aide internationale, institutions de Bretton Woods en tête, alors que le pays connaissait une série de crises politiques et sécuritaires.

 

 

Un élan de générosité exceptionnel après le séisme de 2010

Elèves © Défap

Le 10 janvier 2010, un séisme de magnitude 7,3 faisait deux cent cinquante mille morts, détruisant une partie de la capitale, Port-au-Prince.

La communauté internationale, dans un élan de générosité exceptionnel, a alors engagé près de 5,3 milliards de dollars pour la reconstruction durable.

Aujourd’hui, malgré les aléas climatiques liés à sa situation géographique, qui soumet régulièrement Haïti aux ouragans, cette aide a en partie atteint ses objectifs : les camps de déplacés sont en voie de résorption et les programmes de reconstruction tournent à plein régime.

 

L'appel de Martelly aux investisseurs de la diaspora

La culture haïtienne regorge de moyens d'expression © Défap

Il reste encore beaucoup à faire, et c’est ce que le président Martelly est venu dire, entre autres, à la diaspora haïtienne, l’appelant dans un même élan à venir investir au pays. Sur le plan politique, cet homme tant décrié lors de son accession au pouvoir parce qu’il était « un ancien chanteur », s’est révélé compétent et fin, jouant habilement avec une opposition toute-puissante. Haïti est en effet régie par un système exclusivement parlementaire, qui soumet chaque décision du président à l’approbation du Parlement.

Or Martelly, élu en 2011 dans des circonstances difficiles, ne dispose d’aucune majorité dans les deux chambres. C’est donc une lutte pied à pied qu’il mène depuis trois ans contre ses adversaires.

Valérie Thorin

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more