Aller au contenu. | Aller à la navigation

Qui sommes-nous ?

Service protestant de mission - Défap
102 Bd Arago - 75014 Paris
+33(0) 1 42 34 55 55

Le Défap est le service missionnaire
de trois Églises protestantes de France

Qui fait quoi ?
Vidéo de présentation

Une nouvelle année à Haïti

Date de publication : 06/02/2014

Voici la première lettre de nouvelles, en ce début d'année 2014, de Claire Chappuis, missionnaire au long cours de l'UNEPREF en Haïti (elle s'y trouve depuis près de trente ans), soutenue par l'intermédiaire du Défap. Elle évoque les difficultés rencontrées, et surmontées, par la Mission en 2013, le tournant que vit l'école de l'EPI, l'arrivée par container de matériel médical... Et formule ce vœu : "Que 2014 voie venir la récolte !"

ACTUALITÉS ET FICHE PAYS
Le point sur Haïti

 

Les enfants de l'EPI © Claire Chappuis pour Défap

 

Chers amis,

Merci pour votre amitié fidèle et votre soutien dans la prière et de façon pratique.

Ce matin je pensais à certaines femmes de la Bible: Sara, qui a eu Isaac à un âge dépassant toutes les folies de la procréation assistée; Rébecca, qui a patienté 20 ans avant d’avoir Jacob et Esaü; Rachel qui n’en pouvait plus d’attendre, jusqu’à ce qu’elle donne naissance à Joseph. Les “jolies histoires” de la Bible qu’on raconte aux enfants n’étaient pas douces à vivre. C’est dans la douleur que nos ancêtres spirituels ont remporté les grandes victoires de la foi. Paul aussi a connu “luttes au dehors, craintes au dedans” (II Cor.7:5).

“Jusqu’ici l’Eternel nous a secourus”

Les filles d’Hibiscus (de G à D): Karine, Hugueciana, Claire, Hugenscia (derrière), Schnei (devant), Cherloune, Marion, Silcarme. Hugenscia et Silcarme sont en Philo (Terminale), Cherloune et Hugueciana en Seconde, Schnei en 4ème collège. © Claire Chappuis pour Défap

Au cours de cette année, la Mission a connu pas mal d’obstacles et de difficultés; mais “jusqu’ici l’Eternel nous a secourus”, c’est ce que signifie Eben-Ezer. Beaucoup de projets semblent encore au stade de conception, pourtant la vision s’est affinée ; on arrive à la nommer et elle prend forme petit à petit. On pourrait avoir une affaire qui roule et qui soit à côté de la plaque, mais on a fait le choix de l’objectif final qui prime sur l’efficacité immédiate. La vision est toujours la même, elle n’a pas changé, c’est nous qui nous en rapprochons après beaucoup d’errances et après avoir maintes fois cherché à déléguer à d’autres ce qu’il nous appartient de faire.

L’EPI prend un tournant avec l’adoption de l’approche biblique; on commence la mise en pratique au niveau maternel et primaire, et on a confié nos élèves du secondaire au Collège Eben-Ezer dans la ville de Gonaïves.

A l’hôpital, on a l’espoir de voir atterrir la vision avec la prochaine visite des Fritsch et leur programme de santé communautaire intégrée (intégrée avec la Bible, intégrée avec tous les domaines de la vie).

Une formation de 1 à 3 mois aux Etats-Unis

Arrivée du container de CODENOUH-France le 23 novembre : débarquement de trésors pour la maison d’enfants, pour l’hôpital... © Claire Chappuis pour Défap

Pour l’université chrétienne d’Haïti, UCH, on se rapproche de la vision même si c’est encore difficile à exprimer; on continue de résister à la pression de faire comme tout le monde !  Géthro et Daniel, David et Alexander, Frantz et Carlemond ont suivi une formation de 1 à 3 mois aux Etats-Unis, pas facile mais les voyages forment la jeunesse!

A Hibiscus, nous sommes 8 pour le moment, avec Schneiderna, la plus jeune des filles qui s’est ajoutée à la rentrée, et Marion, qui est avec nous pour 5 mois (de la région de Grenoble).

Génia a eu son bébé en novembre, elle est en Georgie avec son mari.

Parmi les aboutissements, on a célébré l’arrivée du container de CODENOUH-France le 23 novembre.

Les choses les plus importantes (radiographie, cabinet dentaire) seront installées en janvier par l’équipe de CODENOUH qui vient nous visiter, mais en attendant il y a déjà des heureux...

Le fil rouge : l'éducation

Entrée officielle de deux clubs Leos dans le mouvement des Lions Clubs © Claire Chappuis pour Défap

Le 15 décembre, je suis allée assister à la graduation d’Anne-Xalette et sa promotion médicale à Port-au-Prince. Après avoir passé 4 ans à la mission, Anne a été soutenue tout au long de ses études de médecine par le groupe UEMP de Belfort.

Anne est mariée à Daniel et ils ont une fillette de deux ans.

Autre aboutissement, le 21 décembre on a célébré l’entrée officielle de deux clubs Leos dans le mouvement des Lions Clubs; ils sont parrainés par notre club. Quel potentiel dans toute cette jeunesse !

Education, c’est le fil rouge, formation d’une nouvelle génération...

C’est ce que nous avons en ligne de mire pour 2014.

Encore merci pour toutes les petites graines que vous avez semées. Que 2014 voie venir la récolte !

Bonne année à vous tous !

Bien fraternellement,

Claire Chappuis

 
 
Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more