Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

 

 

Au sommaire :

Tunisie : pêche au poulpe, jus de palme et Sahara pour Anne-Charlotte

Date de publication : 04/05/2014

Après le récit en images du périple dans le sud de la Tunisie par Victor Minard, voici les nouvelles d'Anne-Charlotte, qui est également assistante d’éducation à l’école primaire Kallaline de Tunis. Les deux semaines de vacances de la fin mars ont été l'occasion, pour elle aussi, d'une escapade loin de l'école et d'une découverte plus approfondie de la Tunisie.
Tunisie : pêche au poulpe, jus de palme et Sahara pour Anne-Charlotte

Anne-Charlotte à la mode touarègue. © Anne-Charlotte Roure pour Défap

FICHE PAYS
Le point sur la Tunisie et les actions du Défap dans ce pays

>> Envoyé(s) en Afrique <<
>> Retrouvez toute l'aventure d'Anne-Charlotte en Tunisie à travers ses lettres <<

 

Anne-Charlotte à la mode touarègue. © Anne-Charlotte Roure pour Défap

 

 

 

 

سلم عليكم !

 

Les mois passent, le printemps est bien là, parfois aussi chaud que l'été (dans le nord de la France), parfois pluvieux et froid... Mais je crois que cette fois-ci, la chaleur vient bel et bien de s'installer!

Ces deux derniers mois ont été remplis de beaucoup de découvertes, de rencontres et de joie! C'est pour cela qu'ils sont passés extrêmement vite.

 

 

La fin de l'hiver...

Un des plus vieux sites romains de l'Afrique du Nord : Dougga. © Anne-Charlotte Roure pour Défap

 

 

Au mois de février, nous avons eu un gros week-end, au cours duquel j'ai visité un des plus vieux sites romains de l'Afrique du Nord : Dougga. Cet endroit est magnifique, en pleine nature, et nous avons eu un temps magnifique ce jour-là.

Nous avons également fait une petite virée à Cap Bon. Avoir une carte de séjour, (même provisoire, en attendant la vraie!) se révèle toujours utile! Nous avons voulu visiter des grottes... En tant que touriste, nous aurions payé 7 dinars. Mais lorsqu'ils ont appris qu'on habitait à Tunis, nous sommes entrés gratuitement !

Il n'y a pas grand-chose de nouveau à l'école. Après la sortie que j'ai faite avec le club de scoutisme, plusieurs autres enfants se sont inscrits. Les filles sont toujours motivées, elles me font bien rire quand elles essaient de chanter "C'était un criquet" plus vite que moi! Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un petit chant qui se chante plusieurs fois de plus en plus vite. Je prends plaisir à faire la surveillance, les enfants sont très attachants, même si parfois le niveau sonore monte très haut, avec le beau temps c'est toujours plus agréable! Et c'est l'occasion de pratiquer l'arabe et d'apprendre de nouvelles choses.

 

 

...et le printemps...

Carte de la Tunisie et trajet d'Anne-Charlotte. © Anne-Charlotte Roure pour Défap

 

 

Nous avons eu deux semaines de vacances fin mars. Elles ont été l'occasion de vraiment découvrir une grande partie de la Tunisie.

La première semaine, je suis partie avec ma colocataire (trajet aller en bleu sur la carte). Quelle aventure! Nous avons beaucoup rigolé et rencontré des gens très gentils et accueillants. Nous avons visité Mahdia, une petite ville au bord de la mer, Gabes, une ville à l'entrée du sud, les paysages sont presque désertiques. Puis nous sommes allés à l'île de Djerba ou nous avons eu un super guide! J'ai appris comment se pratique la pêche au poulpe. On plonge dans l'eau des pots en terre cuites dans lesquels il y a des petits trous qui permettrons à l'eau de s' écouler lors de la remontée des pots. Le poulpe aime se cacher dans des recoins, des trous,...Lorsque le poulpe voit un pot, il se dit ''Oh chouette! Un nid douillet!" Il va alors se nicher dans le pot et ses tentacules l'empêchent de sortir. Le pêcheur n'a plus qu'à récupérer le pot. Lorsque nous étions dans les îles Kerkennah, nous avons assisté à la pêche aux seiches, c'était très bien.

Lorsqu'on sort de Tunis, et qu'on s'éloigne des endroits touristiques, les Tunisiennes portent les costumes traditionnels. Ils sont pour la plupart du temps très colorés. C'est très beau à voir.

Lors de la deuxième semaine, c'était "Expédition Sud"! Avec les volontaires de Kallaline, et un couple franco-tunisien, nous avons passés cinq jours dans le Sud. C'était génial!

 

 

Du 4x4 dans les dunes, un tour en calèche dans la palmeraie de Tozeur

Découverte des techniques de pêche en Tunisie. © Anne-Charlotte Roure pour Défap

Nous étions à Nefta, là ou quelques scènes de Star Wars ont été tournées. Nous avons fait du 4x4 dans les dunes, un tour en calèche dans la palmeraie de Tozeur. Nous avons goûté le jus de palme, c'est très très bon et rafraîchissant! Nous avons même fumé des feuilles de palmier. Et bien sûr, nous avons mangé de très bonnes dattes :) .

La traversée du Chott El Jerid était magnifique. C'est un désert de sel. Du sel à perte de vue, tout est blanc et scintillant avec le soleil.

Puis c'était le désert de sable! Le Sahara! Le premier jour nous avons eu une petite tempête de sable. Donc nous n'avons pas pu voir grand-chose du paysage, à part du sable qui vole... Mais nous sommes partis à dos de dromadaires, et quatre nomades, dans le désert. Nous avons dormi là-bas, dans une tente de nomade. Nos guides nous ont cuisiné du couscous et fait du thé. C'était énorme! Vous me direz que manger du couscous est quelque chose de banal ici, mais qu'est-ce que vous dites du couscous au dromadaire?! Pas mal non? Nous avons eu droit à des chants et des danses traditionnelles après le repas. Après une nuit très froide, je peux confirmer cette information, les nuits dans le désert sont vraiment fraiches, nous avons pu admirer, le lever du soleil. Les nomades nous ont fait un pain cuit dans les cendres, c'était délicieux!

Puis nous avons repris notre excursion en dromadaires, sans tempête de sable cette fois-ci. C'était impressionnant! Nous avons vu un petit village au beau milieu du désert, c'est impressionant que des gens arrivent à vivre là-bas. Le temps était magnifique tout le voyage.

Coucher de soleil sur une palmeraie. © Anne-Charlotte Roure pour Défap

Nous avons fait du quad dans les dunes, c'était très drôle, surtout quand les deux personnes qui conduisent le quad n'en ont jamais fait! Le sable du désert est très fin et complètement différent de celui de la plage, il est trop agréable! Dans un petit village berbère, Toujane, nous avons rencontré une famille très gentille. Nous avons été invités à partager leur repas, et ils nous ont montré comment tisser un tapis, la principale activité du village. C'était génial de partager de bons moments avec eux. Les gens sont plus simples dans le sud qu'au nord. Et l'ambiance est complètement différente. J'ai beaucoup apprécié de passer du temps là-bas.

Pendant ces vacances, c'était aussi la première baignade de l'année.

Ces deux semaines étaient vraiment l'occasion de visiter la Tunisie, qui est un très beau pays. Ces voyages m'ont aussi permi de pratiquer mon arabe. Quand on sort des lieux touristiques, on se rend bien compte que parler arabe est important, plus de panneaux en français, et plus on descend dans le sud, moins les gens parlent et comprennent le français. Ça donne vraiment trop envie de progresser et de bien pouvoir parler arabe!

L'école a repris depuis une semaine, une journée de sport pour toute les classes se prépare. Je suis responsable des petites classes qui vont rester à l'école, tandis que les grandes classes vont à l'extérieur.

Adam, mon petit protégé comme diraient certains, pogresse chouia bechouia.

P'tits trucs à connaître!

 

Comment s'exprimer par gestes... © Anne-Charlotte Roure pour Défap

En Tunisie, les gens s'expriment beaucoup avec les gestes. Je vais vous faire découvrir la signification de certaines choses qui se font beaucoup. Il suffit parfois de faire ce geste, pas besoin de parler, tout le monde comprend.

Ce mouvement de la main (à gauche) est accompagné le plus souvent d'un « Chbik? », qui signifie « Qu'est-ce que tu as? » ou veut tout simplement signaler l'incompréhension ou un questionnement « ou? Quoi? C'est quoi? » . C'est très pratique pour communiquer!

Le deuxième plus utilisé est celui-ci (à droite) : « Stanna! » ou bien « Bechouïa! » (attends!, doucement!) Très utilisé pendant les récréations, ça permet d'économiser un peu de voix. :)

Ça y est, j'ai réussi à passer pour une tunisienne! Et oui, c'est possible...! ...avec un Cheche (foulard touareg avec lequel on se couvre la tête pour se protéger du soleil et du vent dans le désert.).

A bientôt! آن شارلوت

Anne-Charlotte

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more