Aller au contenu. | Aller à la navigation

Qui sommes-nous ?

Service protestant de mission - Défap
102 Bd Arago - 75014 Paris
+33(0) 1 42 34 55 55

Le Défap est le service missionnaire
de trois Églises protestantes de France

Qui fait quoi ?
Vidéo de présentation

France - Centrafrique : rencontre entre protestants

Date de publication : 28/03/2014

La rencontre qui a eu lieu le dimanche 20 mars au siège du Service protestant de mission était une première : elle a permis de réunir le révérend Guerékoyamé, président de l'alliance évangélique centrafricaine, la Fédération protestante de France et le Défap.
France - Centrafrique : rencontre entre protestants

Première rencontre entre le révérend Guerékoyamé, président de l'alliance évangélique centrafricaine, la Fédération protestante de France et le Défap. © Défap

ACTUALITÉS ET FICHE PAYS
Le point sur la République centrafricaine

>> L'appel du Défap : répondre à l’urgence humanitaire en RCA <<
>> Centrafrique : avec le Défap, appel d'urgence à la solidarité de la FPF <<
>> Centrafrique : dernières actualités sur le site de l'Observatoire Pharos <<

 

Première rencontre entre le révérend Guerékoyamé, président de l'alliance évangélique centrafricaine, la Fédération protestante de France et le Défap. © Défap

 

A l’invitation de la Fédération protestante de France, le pasteur Guerekoyamé de passage en France est venu rencontrer le pasteur François Clavairoly, son président, le pasteur Stéphane Rémy, aumônier général aux Armées et le pasteur Jean Arnold de Clermont, président du Défap, en présence du pasteur Ndeckere, représentant des protestants centrafricains en France.

Lors de cette rencontre et après un échange sur la situation des Eglises et des chrétiens de Centrafrique et de Bangui en particulier, trois éléments importants ont été retenus :

Rencontre au siège du Défap © Défap

- Le conflit n’est pas principalement d’ordre religieux, contrairement à ce qui a été rapporté trop rapidement par les observateurs qui n’ont pas su toujours saisir la complexité de la situation. Il est d’ordre politique, économique et ethnique. L’islam centrafricain et le christianisme cohabitent en paix depuis des siècles. C’est pourquoi tout appel à la haine de l’autre a sans cesse été condamné par les responsables des deux religions et le pasteur Guerekoyamé lui-même a toujours condamné courageusement de tels appels à la haine au nom de l’Alliance Evangélique Centrafricaine en lien avec les responsables musulmans notamment, et c’est aussi pourquoi il œuvre plus que jamais à la réconciliation du peuple centrafricain.

- Le sentiment d’abandon et de détresse dans lequel s’est trouvé le monde évangélique centrafricain l’a mené en Europe et aux Etats Unis, aujourd’hui en France pour rappeler l’importance de la prière de communion et la solidarité qui ne manquent pas désormais de se faire jour : un appel aux dons et la prière, en lien aussi avec les chrétiens de Centrafrique en France doit mobiliser nos Eglises.

- Une visite à Bangui du pasteur Rémy et une visite du pasteur de Clermont sont programmées pour les premiers jours d’avril. Elles seront l’occasion l’une et l’autre de rencontres et de plaidoyer pour la paix.

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more