Aller au contenu. | Aller à la navigation

Qui sommes-nous ?

Service protestant de mission - Défap
102 Bd Arago - 75014 Paris
+33(0) 1 42 34 55 55

Le Défap est le service missionnaire
de trois Églises protestantes de France

Qui fait quoi ?
Vidéo de présentation

Des nouvelles de Syrie

Date de publication : 22/04/2014

Voici des nouvelles de la situation sur le front syrien qui nous viennent de l'ACO (Action Chrétienne en Orient), proche partenaire du Défap. Depuis le 20 mars, une série de succès de l’armée régulière a été stoppée par de nouvelles offensives rebelles. Tous ces événements sont suivis avec émotion par les chrétiens syriens.

ACTUALITÉS ET FICHE PAYS
Le point sur la Syrie

>> La lettre adressée à François Hollande << et à >> Laurent Fabius <<
>> #AvecLesSyriens : veillée mondiale pour la Syrie 2014 <<
>> Appel de la FPF pour le peuple syrien (document original en pdf) <<
>> Infographie : la carte des réfugiés (www.lexpress.fr) <<
>> Dernières informations sur la Syrie (dossier sur .lemonde.fr) <<
>> "Brown Moses" : un blog de référence pour toutes les ONG sur la Syrie <<
 

La prise de Kessab (ou Kassab) par les rebelles

 

Des rebelles se sont attaqués le dimanche 23 mars à Kessab, à la frontière turque. Les 5000 combattants djihadistes ont pris sans problème ce bourg poste frontière, habité par moins de 2000 habitants, des arméniens dans leur grande majorité. L’émotion est grande chez nos sœurs et frères de la communauté arménienne mais aussi pour tous ceux qui partagent l’aventure de ACO-Fellowship depuis ses débuts : c’est en 1995 à Kessab que cette nouvelle manière de travailler ensemble en « fellowship » (communauté, communion) a commencé.

Toute la presse arménienne s’émeut, et il y a de quoi : l’attaque menée par des djihadistes a été ouvertement soutenue par la Turquie, ainsi, un char de l’armée turque a tiré sur des positions de l’armée syrienne. On comprend l’émotion de nos amis arméniens, que reflète le courrier en pièce jointe de Haroutoune Selimian, pasteur, président de l’Union des Eglises Evangéliques Arménienne en Syrie, en poste à Alep, de même que les mails d’Anie et du pasteur Bchara (plus bas). Et on ne comprend pas trop la discrétion des médias occidentaux, qui restent plus que discrets sur cette information.

Côté ACO, nous avons décidé d’envoyer immédiatement 8500 € à l’Union des Eglises Evangéliques Arméniennes pour répondre à son appel pour les réfugiés de Kessab. Cela est possible grâce aux dons reçus via la "Journée Mondiale de Prière" et l’appel d’urgence "Syrie" de la Fédération Prostestante de France, qui nous a envoyé les dons reçu en 2013.

 

 

Des témoignages sur la prise de Kessab

Pour soutenir le programme d’aide au peuple syrien, adressez vos dons à :

 

 

 - Fondation du Protestantisme, 47 rue de Clichy – 75 311 Paris cedex 09.
 - Dons en ligne : www.fondationduprotestantisme.org
 - Les chèques ou virements doivent être libellés à l’ordre de «Fondation du protestantisme». Porter la mention «
Solidarité protestante-Syrie» au verso des chèques.
IBAN : FR76 3078 80010010 2078 2350 030
Banque Neuflize OBC Paris 8° (Pour les virements bancaires).
CODE BIC : NSMBFRPPXXX
Les dons versés à la Fondation du protestantisme, fondation reconnue d’utilité publique, sont déductibles des impôts. Merci d'indiquer vos coordonnées pour l'envoi du reçu fiscal.

 

Voilà comment Anie Boudjikanian décrit la situation :

Après trois jours de violents combats, le 23 mars dernier, les rebelles du Front al-Nusra, de Fatah El Islam et un troisième groupe ont pris la ville de Kessab et son voisinage. Ils ont traversé la frontière turque, ont détruit le poste frontière de la police et ont pénétré Kessab. J’ai vu plusieurs de leurs courts métrages publiés [sur internet] décrivant leur victoire, dans lesquels ils montrent l’Eglise Evangélique Arménienne de la Sainte Trinité, qui se trouve à l’entrée de la place principale de Kessab. C’est ici qu’est née l’ACO –Fellowship il y a 18 ans.

Kessab ressemble à une cité morte. On ne voit que quelques militants errant dans la ville et criant « Allahou Akbar ».

L’armée officielle a donné l’ordre d’évacuation pour tous les habitants à partir de jeudi (20 mars).

Les familles ont quitté leurs habitations avec ce qu’ils avaient sur le dos, leur pull-over ou leur veste, laissant toutes leurs possessions derrière elles. Certaines se sont réfugiées chez des membres de leur famille, environ 250 personnes sont réfugiées sur le terrain de l’Eglise Arménienne Apostolique St Grégoire. Le pasteur Sevag Trashian [de l’Union], avec le père Louissian, un jeune prêtre arménien catholique et le prêtre apostolique arménien essaient de répondre aux besoins de ces nouveaux réfugiés. Pour l’instant, ceux réfugiés à Lattaquié sont en sécurité, mais inquiets quant à l’avenir de la région arménienne en Syrie, formée de 7 villages.

Prions le Seigneur pour qu’il transforme les combattants en gardiens de la paix !

(Beyrouth, 25 mars)

Ernest Reichert, ancien directeur de l’ACO, de son côté, a envoyé un mot de solidarité et de sympathie à Anie (Beyrouth) et au pasteur Bchara (Alep).

A quoi le pasteur Bchara a répondu :

Tu l’as dit : « résiste ». 

« Résister », c’est le mot clé pour toute la situation. 

« Résister », voilà ce qui nous est demandé, nous qui sommes sous le feu de la guerre et du siège. 

« Résister », c’est ce qui est demandé à tous ceux qui subissent les diverses formes que peuvent revêtir le même feu de la guerre et du siège. 

« Résister » c’est la seule option pour nous tous. 

« Résister », cela ne veut pas forcément dire de s’engager dans le combat. 

« Résister », c’est avant tout une attitude intérieure, une disposition d‘esprit.

(Alep, 31 mars)

La prise du « Krak Des Chevaliers » par l’armée régulière

 

Le « Krak des chevaliers », occupé par les rebelles depuis 2011, a été libéré par l’armée régulière syrienne le 20 mars dernier. Ce château fort, construit en 1031 est un lieu stratégique. Il surplombe ce qui est appelé la « vallée des chrétiens » en Syrie, et sa position permettait de terroriser ces villages par des tirs ou des bombardements. Ce succès militaire de l’armée régulière syrienne vient à la suite de plusieurs autres, puisque plusieurs sites ont été repris : Yabroud le 16 mars et Ras-al-Aïn (dans la région montagneuse de Qalamoun). Ces opérations visent aussi à couper la route des rebelles qui trouvent leur base arrière au Liban. Ces opérations se sont poursuivies ces derniers jours, deux autres villages (Ra al-Maara et Flita) ont été repris par l’armée (dépêche du 29 mars publiée par l’Orient-le Jour).

(Mise en forme et traduction : ACO France, Strasbourg)

Retrouvez les témoignages de Mgr Stenger, président de Pax Christi France, et de Tareq Oubrou, imam de Bordeaux, après leur visite en Jordanie et au Liban en octobre :
Témoignages recueillis lors de la conférence de presse organisée au siège du Défap, fin octobre :

Mgr Stenger : "Les chrétiens syriens sont tués avant tout parce qu'ils sont Syriens" (1:53)

Tareq Oubrou :"Ne pas tomber dans le piège" de l'instrumentalisation politique (1:49)

Tareq Oubrou :"Faire pression sur les politiques" (1:36)

Tareq Oubrou : "Les musulmans d'Europe doivent soutenir les minorités chrétiennes" (0:46)

 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more