Aller au contenu. | Aller à la navigation

Visite du Défap en Haïti

Date de publication : 01/10/2015

Le secrétaire général du Défap, Bertrand Vergniol, est en ce moment en Haïti pour une visite aux Églises.
Visite du Défap en Haïti

Bertrand Vergniol à Haïti

 

Le pasteur Bertrand Vergniol est actuellement en Haïti pour rendre visite aux diverses instances de la Fédération protestante d’Haïti.

 

Plusieurs rendez-vous sont déjà à son agenda, et notamment :

  • une rencontre avec la Fédération des Ecoles Protestantes d’Haïti (FEPH) ;
  • diverses rencontres avec la Fédération Protestante d’Haïti (FPH) ;
  • rencontre avec la direction et visite d’un projet de l’Agence adventiste du développement et de l'aide humanitaire (ADRA) ;
  • rencontre avec Marie Bénédicte Loze, envoyée du Défap…


Haïti est un pays important pour le Défap et cette visite du secrétaire général est l’occasion de renforcer les relations bilatérales.

 

Bertrand Vergniol à Haïti

Bertrand Vergniol à Haïti, 2015 DR

 

Rappelons qu’actuellement, Haïti traverse une période d’incertitude, liée à l’organisation prochaine des élections législatives (second tour) et présidentielle. Le président sortant, Michel Martelly, ne peut constitutionnellement pas se représenter, l’enjeu du prochain scrutin, prévu le 25 octobre, est donc particulièrement important.

 

La religion est très présente dans la société haïtienne, qu’elle soit traditionnelle (avec notamment le vaudou, dont le chef suprême, Max Beauvoir, est décédé le 14 septembre dernier) ou chrétienne. Selon CIA World Factbook, les protestants représentent environ 28,5% des croyants, mais le chiffre de 50% circule et est communèment admis. Ils tiennent une place non négligeable, allant même jusqu’à présenter leur propre candidat – et peut-être même deux – à la prochaine élection présidentielle.

 

Bertrand Vergniol, Haïti

Bertrand Vergniol à Haïti, 2015 DR

 

Le Défap est par ailleurs engagé auprès de la Fédération des Écoles protestantes d’Haïti (FEPH), institution d’encadrement scolaire présente dans les dix départements du pays. Celle-ci intervient dans les quelque trois mille écoles qu’elle gère tant sur le plan des ressources humaines que du côté matériel et financier. Soucieuse d’équité, il est à noter que la FEPH accueille dans ses établissements tous les enfants haïtiens, sans distinction de sexe ou de religion.

 

Quant à l’Agence adventiste du développement et de l’aide humanitaire, il s’agit d’un organisme partenaire du Défap, qui s’occupe essentiellement des programmes de développement personnel et communautaire et des actions humanitaires liées aux catastrophes naturelles, comme le tremblement de terre du 12 janvier 2010, qui a coûté à Haïti quelque 230 000 vies humaines et fait plus de 220 000 blessés.

 

Sources : FEPH, HPN, ADRA

 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more