Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

 

 

Au sommaire :

Mission en RCA : interview de la vice-présidente de la FPF

Date de publication : 26/06/2015

Christiane Enamé, vice-présidente de la Fédération Protestante de France, a répondu à nos questions par téléphone depuis la Centrafrique.
Mission en RCA : interview de la vice-présidente de la FPF

Mission RCA

 

Comme nous vous le disions dans deux précédents articles, une délégation protestante est actuellement en Centrafrique.


La vice-présidente de la FPF, Christiane Enamé, nous parle de cette mission.
Après la visite du Centre protestant pour la Jeunesse (CPJ), la délégation s’est rendue hier, jeudi 25 juin, à Morija, au KM18 (quartier de Bangui, capitale de la République centrafricaine).

 

Impression générale


Christiane Enamé a pu constater de visu sur le terrain comment est utilisée l’aide récoltée en France, « et de quelle façon s’illustre le partenariat missionnaire entre France et Centrafrique à travers les Églises ».

 

De nombreuses personnes sont mobilisées sur place, notamment pour l’éducation des enfants.
Ils sont en train de tout reconstruire, au sens propre comme au sens figuré : les bâtiments sont réhabilités, les salles de classe sont restaurées et de nouvelles apparaissent. L’enseignement reprend, à partir de l’alphabétisation des enfants.

 

Visite dans une salle de classe en RCA

Visite dans une salle de classe en RCA


Le CPJ à un double rôle : il permet de donner à tous un minimum d’éducation et, par extension, « il permet d’éviter que la jeunesse soit en perdition et, par exemple, prenne les armes », insiste Christiane Enamé, avant d’ajouter qu’il est « très touchant mais très rassurant de voir le sérieux avec lequel tout le monde se mobilise ».


« C’est aussi à travers cela qu’on voit comment le Seigneur se manifeste », conclut-elle.

 
Deuxième jour de mission : visite à Morija

 

Christiane Enamé s’est rendue pour une visite au KM 18, avec l’équipe du conseil presbytéral de l’Église du Christ Roi.


Deux classes ont été construites : on retrouve ici l’engagement pour l’éducation qui a tant marqué la vice-présidente.


Un autre projet a été lancé par cette Église : la mise en place d’une station de pisciculture destinée à nourrir la population sur place. Un lopin en maraîchage a été également installé : une première récolte de légumes locaux a eu lieu, après trois mois de travail, preuve que la terre est bonne.


« L’idée, explique la vice-présidente, est de « montrer comment accompagner la population dans ses efforts pour se remettre des événements » auxquels elle a dû faire face.


La délégation a par ailleurs apporté le montant des dons récoltés dans les Eglises protestantes de Nîmes, à l'initiative de l'aumônier militaire Serge Martorana. Les habitants de Morija ont été « très touchés par ce geste qui les encourage. Cela témoigne du soutien dont ils bénéficient ».


D’autres projets sont en cours : notamment la construction d'une salle supplémentaire pour l'école primaire et le projet d’un centre de santé.


La vision de l’Église du Christ roi, c’est « d’être au plus près de l’habitant et de travailler avec lui à l’éducation » et aux autres projets qui aident à retrouver une vie normale.

 

Des jeunes dans les rues à Bangui

Des enfants devant une école à Bangui

 

Troisième jour : rencontre avec le général Pierre Gillet

 

Ce matin, vendredi 26 juin, le président de la FPF, la vice-présidente et le pasteur Jean-Arnold de Clermont ont rencontré le général Gillet, en charge de l’opération Sangaris (voir nos vidéos sur la situation en Centrafrique). Il a « expliqué d’une manière objective la situation [sur place] et la mission de la France ».


Christiane Enamé ajoute qu’elle a été marquée par « l’engagement et le sérieux avec lequel un certain nombre d’opérations se font », avant de nous dire que cette force est « là aussi pour ramener de la sécurité ».


« L’armée locale, avec l’aide des Nations unies, doit prendre le relai pour remettre en route une vie normale », conclut-elle.

 

 

Vendredi 26 juin dans l’après-midi, la délégation va rencontrer la présidente de l'Etat de la transition, Catherine Samba Panza. Nous vous en parlerons dans un prochain article.

 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more