Aller au contenu. | Aller à la navigation

Mission Eben-Ezer : un acteur de cœur en Haïti

Date de publication : 16/12/2015

Présentation de la mission Eben-Ezer où travaille le Dr Claire Chappuis, médecin en Haïti depuis maintenant plusieurs années.
Mission Eben-Ezer : un acteur de cœur en Haïti

bus de l'EPI, DR

 

Petit tour d’horizon

 

La Mission Eben-Ezer a son siège aux Gonaïves, dans le nord-ouest d’Haïti. ONG haïtienne, fondée en 1969 en tant que communauté, elle est reconnue comme telle depuis 1986.
Le personnel se compose principalement de Haïtiens, appuyés par quelques étrangers, dont le Dr Claire Chappuis.

Cette ONG porte une vision globale du développement : « Un regard chrétien qui embrasse l’homme total » comme dit le pasteur Charles Guillot, directeur des radios Ebène. Elle est active à la fois dans le secteur de l’agriculture, de la santé et du développement économique (entreprenariat et coopératives), mais aussi de l’éducation à tous les niveaux (de la maternelle à l’université).

 

Un groupe d'enfants de l'orphelinat, DR

Un groupe d'enfants de l'orphelinat, DR


Les Gonaïves, un environnement incertain

 

Berceau de l’indépendance haïtienne, car c’est dans cette ville que celle-ci a été proclamée le 1er janvier 1804,  les Gonaïves illustre parfaitement les conséquences du désastre social et climatique qui menace les populations : les gens y vivent dans des conditions déplorables et la ville est l’un des endroits les plus exposés aux catastrophes naturelles (ouragans, inondations etc.).

En 2004, la tempête tropicale Jeanne a ravagé le pays : plus de la moitié des Haïtiens qui ont péri habitaient aux Gonaïves. En 2008, la ville a à nouveau échappé de peu à une inondation totale.

 

Ces catastrophes ne sont pas un hasard, elles s’expliquent par la localisation des Gonaïves : sur la côte du golfe de Gonâve, elles reposent sur ce qu’on appelle « un lit majeur », c’est-à-dire « la partie du lit d’un cours d’eau inondée seulement en cas de crue ». Par ailleurs, la déforestation massive des collines alentours facilite l’apparition de coulées de boue lors d’orages.


Le Dr Claire Chappuis et la Mission

 

Le Dr Chappuis est bénévole au sein de la Mission depuis 1985.

 

Un enfant parrainé, Oranel (DR)

Un enfant parrainé, Oranel (DR)

 

Elle est en charge de nombreuses tâches :


- le secrétariat exécutif du Centre Eben-Ezer, avec notamment l’aide à la rédaction de projets de toutes sortes ;

- le soutien à l'organisation de l'école pilote internationale (EPI)*, et plus précisément de ses relations avec le CNED (Centre national d'enseignement à distance, organisme français), et la scolarisation au moyen du parrainage ;

- le soutien à l’Université Chrétienne d’Haïti (UCH) notamment par le biais d’un programme éducatif « Santé et Développement », et par la formation des jeunes avec des séminaires « Vin Aprann Renmen » (Viens apprendre à aimer), dont le but est la prévention contre le sida et la gestion des relations garçons-filles.


Le Défap apporte son soutien aux actions de la Mission depuis toujours. Il accompagne le Dr Chappuis avec l’appui des Eglises de France. Deux envoyés ont déjà rejoint l’institution au cours des dernières années, notamment Karine Rinaldo qui a passé deux années complètes à Eben-Ezer, de 2012 à 2014.

 

Le bus de l'EPI, DR

Le bus de l'EPI, DR

 

Le secrétaire général du Défap s’est rendu en Haïti on octobre 2015. Renforcer les relations entre le Défap et Eben-Ezer s’inscrit comme une volonté forte et indispensable.


* NDR : Cette école fonctionne selon le système français, avec inscription au CNED. Elle compte environ une centaine d’élèves, de la maternelle à la terminale, et enseigne le créole, le français et l’anglais, en plus des autres matières.


Plus d’informations sur la mission Eben-Ezer et la mission du Dr Claire Chappuis
 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more