Aller au contenu. | Aller à la navigation

 

 

Au sommaire :

Grand angle

Articles d'analyse, témoignages exceptionnels, focus sur l'actualité d'un pays, appels du Défap ou de partenaires du Défap : tout ceci est dans notre rubrique "Grand angle".

La mission de Paris dans la Grande Guerre : douze Bassoutos en visite dans la capitale

Le mardi 9 octobre 1917, douze Bassoutos, que la guerre a transportés loin de leurs terres du Lesotho, sont accueillis en Gare du Nord par une délégation de la Société des Missions (SMEP). Pendant près d’une semaine, ils vont multiplier les rencontres à Paris au sein du monde protestant. Ils auront également droit aux honneurs des actualités Gaumont et à une poignée de mains avec le maréchal Joffre. Une visite à travers laquelle la SMEP montre, plus de 80 ans après la venue des missionnaires Eugène Casalis et Thomas Arbousset au Lesotho, les fruits de la mission.

La mission de Paris dans la Grande Guerre : douze Bassoutos en visite dans la capitale - Lire la suite…

Église et paix

Centrafrique, Égypte, Irak, Niger, Nigéria : autant de pays dans lesquels la religion tient une forte place dans les tensions. Pourquoi cette éruption de violences à connotation religieuse ? Le fait religieux est-il nécessairement source de conflits ? De quelle manière les Églises peuvent-elles œuvrer pour la paix ? Décryptage avec la politologue Christiane Rafidinarivo, qui a accepté de répondre aux questions du Défap avant sa conférence "Église et paix", prévue le dimanche 15 mars au temple de l'Église protestante unie d'Auteuil.

Église et paix - Lire la suite…

Appels à la solidarité pour les Églises du Niger

Les demandes de soutien se multiplient, venues de milieux tant protestants que catholiques, après les violences qui ont visé des dizaines d'églises et des symboles de la présence française au Niger. L'Action Missionnaire (AM) et l'Action Évangélique de Pentecôte (AEP) mettent en place un soutien d'urgence, Portes Ouvertes lance une semaine de prières ; les trois évêques du pays font part à « l’ensemble de la communauté musulmane » de leur « amitié » et de leur « fraternité ». Les témoins de ce déchaînement de violence soulignent qu'ils en avaient vu les signes avant-coureurs.

Appels à la solidarité pour les Églises du Niger - Lire la suite…

Le 1er février, jeûnons pour le climat

La COP 21, la 21e "conférence des parties" sur le climat, aura lieu à la fin de cette année 2015 à Paris. Elle sera cruciale si nous voulons limiter le réchauffement climatique à 2°C d’ici 2100, par rapport à l’ère préindustrielle. En ce premier jour du mois, comme chaque mois depuis plus d'un an, des milliers de chrétiens du monde entier se mobilisent à travers le jeûne pour le climat. Une initiative soutenue par la Fédération protestante de France qui a notamment publié un livre sur les changements climatiques.

Le 1er février, jeûnons pour le climat - Lire la suite…

Mobilisation contre Boko Haram

Mouvement insurrectionnel mêlant islam rigoriste et magie traditionnelle, Boko Haram mène contre le gouvernement du Nigeria une véritable guerre civile qui n'épargne ni les populations chrétiennes, ni les populations musulmanes. Il est désormais devenu une menace pour tous les pays voisins du lac Tchad, au point qu'une réunion entre treize représentants régionaux s'est tenue récemment au Niger pour trouver les moyens de le combattre. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, juge important "que les pays de la région puissent s'organiser entre eux pour pouvoir riposter à cette offensive dramatique qui peut déstabiliser l'ensemble de cette région".

Mobilisation contre Boko Haram - Lire la suite…

Centrafrique : les causes de la violence vues par les intellectuels

En conclusion de la série de témoignages présentés à la suite de la visite d'un groupe d’intellectuels et de religieux français en RCA, cette vidéo qui les résume et les met en perspective : elle a été réalisée sur la base d'entretiens menés avec des intellectuels centrafricains, confrontés quotidiennement à la violence dans leur pays. Quelles sont les causes profondes de cette violence ? Comment la comprendre et en sortir ? Ces regards croisés sur la crise centrafricaine ont eu lieu lors des rencontres organisées fin octobre à Bangui par l’Observatoire Pharos du pluralisme des Cultures et des Religions, avec le soutien du Défap, de Pax Christi France et de l’association Liberté pour l’esprit.

Centrafrique : les causes de la violence vues par les intellectuels - Lire la suite…

Un missionnaire dans la Grande Guerre : Paul Laffay, l’ami des Kanak

La Première Guerre mondiale n’a pas seulement dévasté l’Europe et bouleversé durablement les sociétés des pays les plus directement touchés. Elle a aussi eu des impacts profonds au loin, et notamment dans toutes les « terres de mission » qui ont vu leurs missionnaires mobilisés, ainsi parfois qu’une partie de leurs jeunes hommes, enrôlés dans une guerre qu’ils ne pouvaient comprendre. Voici l’histoire de Paul Laffay (1889-1917), missionnaire en Nouvelle Calédonie - premier volet d’une série sur la mission dans la Grande Guerre.

Un missionnaire dans la Grande Guerre : Paul Laffay, l’ami des Kanak - Lire la suite…

Centrafrique : « Les régimes successifs ont contribué au pourrissement de cette société »

Quatrième témoignage de retour de Centrafrique, celui de Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes, président de Pax Christi et vice-Président de l'Observatoire Pharos. Il revient sur les causes profondes de la violence qui a envahi la société centrafricaine : l'irresponsabilité des dirigeants successifs qui ont joué sur des tensions latentes entre groupes sociaux ou entre ethnies, pour asseoir leur pouvoir. Quitte à mettre en danger tout ce qui faisait l'essence du "vivre ensemble" en République centrafricaine.

Centrafrique : « Les régimes successifs ont contribué au pourrissement de cette société » - Lire la suite…

Centrafrique : « La confusion s’établit entre le sociologique et le religieux »

Troisième témoignage de retour de Centrafrique : celui du pasteur Jean-Arnold de Clermont, président du Défap et vice-président de l'Observatoire Pharos. Il s'interroge sur l'importance réelle des tensions interreligieuses dans les violences que traverse le pays. Importance le plus souvent surévaluée lorsqu'on parle de la crise centrafricaine sous l'angle d'un conflit entre chrétiens et musulmans : ce n'est pas une guerre de religions. Et pourtant, des tensions préalables existaient, plutôt d'ordre social et ethnique, mais où la composante religieuse a petit à petit été mise en avant au fur et à mesure que les oppositions s'exacerbaient.

Centrafrique : « La confusion s’établit entre le sociologique et le religieux » - Lire la suite…

Centrafrique : « On écoutait, silencieux et sidérés »

Premier témoignage de retour de Centrafrique, celui de l'historien Jacques Sémelin, directeur de recherches Ceri-CNRS. Il faisait partie de la délégation qui est allée en octobre à la rencontre des intellectuels centrafricains pour « comprendre les racines de la violence extrême », à l'initiative de l'Observatoire Pharos et avec le soutien du Défap, de Pax Christi France et de l’association Liberté pour l’esprit. Un témoignage à retrouver sur les sites de Pharos et de La Croix.

Centrafrique : « On écoutait, silencieux et sidérés » - Lire la suite…

Centrafrique : retour de mission à Bangui

Quelles sont les racines et les implications de la "violence extrême" que connaît aujourd'hui la société centrafricaine ? Nous vous proposons cette semaine une série de témoignages d'intellectuels et religieux français de retour de Bangui. Ils y étaient au cours du mois d'octobre dans le cadre d'une série de rencontres organisées par l’Observatoire Pharos du pluralisme des Cultures et des Religions, avec le soutien du Défap, de Pax Christi France et de l’association Liberté pour l’esprit. Ces témoignages, recueillis par Pharos, ont été également repris par La Croix, dont un journaliste, Laurent Larcher, accompagnait la délégation.

Centrafrique : retour de mission à Bangui - Lire la suite…

Visages du protestantisme au Sénégal

Le Sénégal accueille en octobre l'Assemblée Générale de la Cevaa, la Communauté d'Églises en mission, dont font partie une grande partie des Églises avec lesquelles le Défap est en lien aujourd'hui. Dans la perspective de ce grand rendez-vous, le point sur les relations que le Défap entretient avec le protestantisme sénégalais.

Visages du protestantisme au Sénégal - Lire la suite…

Centrafrique : apprendre aux jeunes la paix, non la haine

Comment voir l'avenir quand on est jeune à Bangui ? Dans une ville où la méfiance entre communautés a érigé des barrières, où les armes circulent – sans justice et sans police ? Au sein des Eglises, de la société civile, des responsables Jeunesse plaident contre la violence et les discours qui divisent. Rencontre avec deux d'entre eux, membres de l'Eglise protestante Christ-Roi de Centrafrique, en formation à Porto-Novo avec la Cevaa.

Centrafrique : apprendre aux jeunes la paix, non la haine - Lire la suite…

Le legs Darvari : une histoire à l'échelle du monde

De la Roumanie au Congo, au Sénégal, à Haïti, en passant par une ancienne grande banque parisienne et par la paroisse protestante de Lagny-Chelles-Marne-la-Vallée, l'histoire des époux Darvari et de leur héritage traverse trois continents. Découvrez l'histoire du legs Darvari, et tous les projets qu'il a permis de soutenir par l'intermédiaire du Défap.

Le legs Darvari : une histoire à l'échelle du monde - Lire la suite…

Des bibles pour Kananga

La bibliste Christine Prieto s'est rendue récemment à l'Université Presbytérienne du Congo, envoyée par le Défap, pour une distribution de bibles NBS édition Défap aux étudiants de théologie, et pour une série de cours sur le Nouveau Testament. Isolée dans une province éloignée du pouvoir central, cette université protestante (l'une des trois avec lesquelles le Défap est en lien en RDC) a un besoin crucial de soutien.

Des bibles pour Kananga - Lire la suite…

Syrie : les Églises au secours des victimes de la guerre

Comment venir en aide concrètement aux chrétiens de Syrie ? Le Synode Arabe (National Evangelical Synod of Syria and Lebanon - NESSL) s'est fortement impliqué pour soutenir ses membres pris dans le conflit syrien. Un secours qui se manifeste aussi bien envers les déplacés de Syrie, qu'envers les réfugiés qui ont dû fuir au Liban. Le point sur ses actions avec Salam Hanna, pasteur de l'Église presbytérienne de Lattakié, en Syrie. Ce reportage vidéo est transmis par l'ACO (Action Chrétienne en Orient), proche partenaire du Défap.

Syrie : les Églises au secours des victimes de la guerre - Lire la suite…

Sénégal : soigner les corps et annoncer l'Évangile

Loin des images de tensions religieuses entre christianisme et islam, l'Église luthérienne du Sénégal offre l'exemple d'une communauté qui a su allier dialogue interreligieux et annonce de l'Évangile.

Sénégal : soigner les corps et annoncer l'Évangile - Lire la suite…

Le message de Pâques du Défap : un cri d'espérance pour la Palestine

A l'occasion de Pâques, les chrétiens palestiniens, sous l’autorité de leurs principaux responsables, notamment les patriarches orthodoxe et latin ainsi que l’évêque luthérien de Jérusalem, lancent un pressant appel à leurs sœurs et frères du monde entier. Le document que nous reproduisons ci-dessous fait un état détaillé de la situation actuellement vécue par les chrétiens et les Églises de Palestine. Cette situation est tragique. C’est pourquoi cet appel est lancé à toutes les Églises, au nom de la communion qui les unit en Christ.

Le message de Pâques du Défap : un cri d'espérance pour la Palestine - Lire la suite…

Centrafrique : en images, rencontre avec le Premier ministre et visite aux déplacés

Au troisième jour de la visite, la délégation et ses accompagnateurs ont rencontré le Premier ministre de RCA, André Nzapayéké. Ils ont aussi visité le camp de réfugiés autour de l’Eglise évangélique des frères. 32.000 personnes déplacées y sont actuellement accueillies. Résumé en images.

Centrafrique : en images, rencontre avec le Premier ministre et visite aux déplacés - Lire la suite…

Centrafrique : les déplacés trouvent une place auprès des Églises

Outre la rencontre avec le Premier ministre André Nzapayeké, les membres de la délégation Cevaa- Défap-Ceta ont poursuivi vendredi leur visite aux Églises de Bangui. Des Églises qui ont largement ouvert leurs portes à la population fuyant les violences, et en quête d'un abri. Bangui, qui compte un peu plus d’un million habitants, dénombre en tout 177.000 personnes déplacées.

Centrafrique : les déplacés trouvent une place auprès des Églises - Lire la suite…

Rencontre avec le Premier ministre centrafricain

Au troisième jour de sa visite en RCA, la délégation Défap-Cevaa-Ceta a rencontré André Nzapayeké, le Premier ministre centrafricain. Pour lui faire part de la solidarité que les membres de la délégation sont venus exprimer envers les Églises et, au-delà, envers toute la population de Centrafrique ; mais aussi pour évoquer sans tabou les racines du mal, comme la mauvaise gouvernance. « L’heure est venue de l’introspection », a reconnu le Premier ministre, « le pays doit retrouver des valeurs universelles. »

Rencontre avec le Premier ministre centrafricain - Lire la suite…

Centrafrique : témoignages et signes d'espoir

Qu'ils soient chrétiens ou musulmans, les Centrafricains aspirent avant tout à l'arrêt des violences. La difficulté étant surtout de s'asseoir ensemble pour discuter des causes réelles des troubles. Témoignages sonores recueillis par Claire Bernole.

Centrafrique : témoignages et signes d'espoir - Lire la suite…

Centrafrique : les femmes croyantes s’engagent pour la paix

La délégation Défap-Cevaa-Ceta est allée ce jeudi à la rencontre du Réseau des femmes croyantes et médiatrices de la paix, qui réunit catholiques, baptistes, évangéliques, protestantes et musulmanes, et bénéficie du financement de la Cevaa. Comme dans le reste du pays, l'urgence est alimentaire : faute de pouvoir reprendre à temps les cultures, l'année qui vient risque d'être difficile.

Centrafrique : les femmes croyantes s’engagent pour la paix - Lire la suite…

Centrafrique : « Si nous en sommes là, c’est parce que nos aînés ont échoué »

Des centaines de déplacés, parfois obligés de dormir à l'air libre faute de tentes : le tableau est très similaire à l'Église évangélique luthérienne de RCA et à la Fédération des Églises adventistes, deux des Églises visitées par la délégation Défap-Cevaa-Ceta jeudi. Parfois, des locaux d'école servent à loger des familles. Et la peur règne toujours. Il faut pourtant préparer l'avenir : s'occuper des orphelins, par exemple. Et éduquer à la non violence en milieu scolaire : une priorité, aux yeux du pasteur Jean-Jacques Guéret.

Centrafrique : « Si nous en sommes là, c’est parce que nos aînés ont échoué » - Lire la suite…

Centrafrique : opération d’urgence alimentaire

Conséquence directe des troubles en RCA, le secteur agricole est désorganisé, faisant planer la menace d'une crise alimentaire majeure dans le pays, et les prix des denrées alimentaires ont grimpé en flèche. La Banque mondiale et la FAO ont lancé une opération d'urgence.

Centrafrique : opération d’urgence alimentaire - Lire la suite…

Centrafrique : « Le compte n'y est pas »

La mission Eufor-RCA, permettant l'envoi de renforts à la force Sangaris, aurait dû être officiellement inaugurée ce lundi. Mais faute d'un accord à temps, cette date du 17 mars aura marqué seulement une réunion entre ministres des affaires étrangères de l'Union européenne pour s'accorder sur les moyens à déployer effectivement en Centrafrique. Pendant que sur place, de nouveaux témoignages révèlent les ravages des tensions entre communautés.

Centrafrique : « Le compte n'y est pas » - Lire la suite…

Syrie : trois ans après, le monde n'oublie pas

Trois ans jour pour jour après le déclenchement d'un conflit qui a déjà fait plus de 146 000 morts et a jeté 2,5 millions de Syriens sur les routes de l'exil, une coalition de 116 organisations humanitaires (dont le Défap) a organisé une opération de sensibilisation mondiale pour manifester sa solidarité envers la population de Syrie. A Paris, Londres, Washington, Madrid, Moscou... des opérations symboliques ont marqué le refus de l'oubli. Une campagne qui a aussi largement investi les réseaux sociaux avec le hashtag #WithSyria.

Syrie : trois ans après, le monde n'oublie pas - Lire la suite…

Haïti, quatre ans après le séisme

Quelle est aujourd'hui la situation d'Haïti, quatre ans après le tremblement de terre dévastateur de 2010 - une catastrophe qui avait influé durablement sur les relations entre protestants français et haïtiens ? A l'occasion de la visite à Port-au-Prince de Jean-Luc Blanc, du Défap, et de François Clavairoly, président de la FPF, le point sur l'historique récent, l'économie et la politique haïtiennes.

Haïti, quatre ans après le séisme - Lire la suite…

Centrafrique : faire attention aux mots

Peut-on parler de "génocide" à propos de la situation centrafricaine ? Le mot est revenu ces jours derniers dans les débats parlementaires en France, lorsqu’il a fallu voter pour la prolongation de la mission Sangaris. Attention toutefois à ne pas se laisser aveugler par un vocabulaire terrifiant, mais qui pourrait masquer les véritables ressorts politiques et sociaux de ce qui se joue aujourd'hui dans l'Afrique subsaharienne

Centrafrique : faire attention aux mots - Lire la suite…

France-Haïti : vers un partenariat renouvelé

Jean-Luc Blanc, du Défap, a participé du 19 au 22 février à une visite à Port-au-Prince avec François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France, et Sylvain Cuzent (chargé du suivi des missions en Haïti pour la FPF et le Défap). Ils y ont notamment été reçus par le président de la Fédération protestante d'Haïti, Sylvain Exantus. L'objectif de cette rencontre : poser les bases des futures relations entre protestants de France et d'Haïti.

France-Haïti : vers un partenariat renouvelé - Lire la suite…