Aller au contenu. | Aller à la navigation

A la Une - International

Retrouvez ici les dernières actualités internationales du Défap.

Carême 2018 : une soif de justice

Période de prière, de réflexion, d'engagement renouvelé, le temps de Carême est aussi propice aux initiatives permettant de se rencontrer et de travailler avec d’autres chrétiens pour plus de justice et de paix. Action sociale ou pour l'environnement, tour d'horizon des initiatives protestantes ou œcuméniques lancées à l'occasion de ces quarante jours préparant Pâques.

Carême 2018 : une soif de justice - Lire la suite…

Profession : sauveteurs d'hôpitaux

Depuis un peu plus d'un an, le docteur Perrot, cardiologue de la région rochelaise, vient régulièrement prêter main-forte au docteur Célin Nzambé, engagé dans la réhabilitation d'hôpitaux appartenant à l'Église Presbytérienne Camerounaise (EPC). Un projet soutenu par le Défap et financé par les dons de plusieurs paroisses françaises, qui permet non seulement d'améliorer l'offre de soins au Cameroun, mais aussi de resserrer les liens entre les Églises de France et l'EPC.

Profession : sauveteurs d'hôpitaux - Lire la suite…

Aider les Haïtiens à prendre leur destin en main

Face aux nombreux maux dont souffre le pays, l'éducation est une priorité ; pour que les enfants scolarisés aujourd'hui puissent, demain, répondre aux défis de la société haïtienne. Voilà pourquoi le Défap est en lien avec la Fédération des Écoles Protestantes d'Haïti (FEPH), à la fois par ses envoyés et à travers la Plateforme Haïti. Le 26 janvier dernier, le Défap était représenté lors de la 28ème AG de la FEPH au cours de laquelle a été adopté son plan stratégique 2018-2023 ; il prévoit entre autres la promotion de la protection de l'enfant, le développement d'un système de certification des écoles, la promotion de l'environnement et la réduction des risques de catastrophes.

Aider les Haïtiens à prendre leur destin en main - Lire la suite…

Un ancien boursier du Défap distingué au Gabon

Le 12 janvier dernier, le pasteur Pépin Le Vieux Ngyema Essone, originaire de Libreville et boursier du Défap en 2012-2013, soutenait sa thèse à l'Université protestante d'Afrique centrale, au Cameroun. Ses travaux portant sur «L'Église évangélique du Gabon face au défi de la pauvreté» ont reçu la mention «Très honorable», faisant de lui le premier docteur en théologie de son Église. Ce qui lui a valu un article dans le grand quotidien d'information gabonais «L'Union» .

Un ancien boursier du Défap distingué au Gabon - Lire la suite…

Les protestants de France solidaires de la RDC

En République démocratique du Congo, le président Joseph Kabila, arrivé au pouvoir il y a 17 ans après la mort de son père, se maintient à la tête du pays malgré la fin officielle de son deuxième mandat le 19 décembre 2016. La répression des manifestations est meurtrière. L'Église catholique a pris position pour un départ du président, et la position des autres Églises vis-à-vis du pouvoir est de plus en plus difficile. L'assemblée générale de la Fédération protestante de France, réunissant près de 170 délégués représentant la diversité du protestantisme français, dont le Défap, a apporté son soutien à l'action de l'Église du Christ au Congo (ECC).

Les protestants de France solidaires de la RDC - Lire la suite…

École Kallaline : «Les envoyés du Défap nous apportent beaucoup»

A Tunis, l'école Kallaline se distingue à la fois par son approche bienveillante de l'enseignement, les valeurs qu'elle veut transmettre aux élèves, et son attachement à la langue et à la culture françaises. Une approche dans laquelle l'accueil d'envoyés venus de France a toute sa place. Interview de l'actuelle directrice de l'établissement, Michèle Reiss, elle-même ancienne envoyée du Défap.

École Kallaline : «Les envoyés du Défap nous apportent beaucoup» - Lire la suite…

Camille, envoyée du Défap à l'école Kallaline : «Cette mission me grandit»

Camille a effectué 10 mois de service civique à l'école Kallaline au cours de l'année scolaire 2016 / 2017. Elle a été interviewée à l'occasion d'un reportage réalisé par l'équipe de l'Espace Volontariats Tunisie. Présentation en vidéo de cette mission au sein d'une école à l'équipe multiculturelle, qui prône l'ouverture et le respect de l'autre.

Camille, envoyée du Défap à l'école Kallaline : «Cette mission me grandit» - Lire la suite…

Hubert et Maria van Beek : une vie en mission

De leur formation en tant qu'envoyés de la SMEP, le prédécesseur du Défap, à leurs années à Madagascar, où ils ont assisté à la naissance de la FJKM (la plus grande Église protestante malgache), Hubert et Maria van Beek ont vécu les changements radicaux qu'a connus le monde de la Mission. En quelques décennies, les relations entre Églises du Nord et du Sud ont été réinventées.

Hubert et Maria van Beek : une vie en mission - Lire la suite…

Haïti : des instruments de musique pour le collège Maranatha

A Port-au-Prince, le collège évangélique Maranatha s'efforce de surmonter le traumatisme de l'opération de police du 13 novembre dernier, au cours de laquelle plusieurs personnes avaient été abattues dans l'enceinte même de l'établissement. Mais un retour à la normale est d'autant plus difficile que l'école avait été pillée durant les jours de fermeture qui avaient suivi la fusillade. Tout manque, y compris des instruments de musique pour la fanfare et le cours de musique : c'est là que votre aide peut être précieuse.

Haïti : des instruments de musique pour le collège Maranatha - Lire la suite…

L'Église de Beyrouth espère toujours son temple

Depuis bientôt quatre ans, les cultes de l'Église protestante française de Beyrouth ont lieu au Collège Protestant Français, faute de temple. L'ancien bâtiment avait été détruit pour faire place à un nouveau projet immobilier associant activités cultuelles, sociales et culturelles, mais la procédure est bloquée. C'est, notamment, pour relancer le projet qu'une délégation du protestantisme français s'est rendue en décembre 2017 à Beyrouth.

L'Église de Beyrouth espère toujours son temple - Lire la suite…

Des voeux en musique venus de Madagascar

Le Défap vous souhaite une très belle année 2018 avec ces chants des enfants des écoles bibliques de Tananarive (Madagascar). Ils nous ont été transmis par Yoann et Coralie, tous deux envoyés du Défap à Madagascar. Coralie enseigne le français dans le collège FJKM Ambohijatovo, pendant que Yoann est impliqué dans les activités sociales de la communauté des soeurs de Mamré et de la paroisse FJKM auprès des enfants et des adultes en difficulté.

Des voeux en musique venus de Madagascar - Lire la suite…

Israël-Palestine : « Un arbre contre du béton »

Michel et Charlotte participent au programme EAPPI (Ecumenical Accompaniment Program in Palestine and Israel), qui a pour but d’envoyer des observateurs en Israël-Palestine afin de partager la vie quotidienne des habitants sur place. Tous deux témoignent de l'aggravation des tensions après la décision des Etats-Unis de transférer leur ambassade à Jérusalem, mais aussi des signes d'espoir : oliviers replantés après des dégradations, chrétiens de différentes dénominations réunis pour des célébrations communes...

Israël-Palestine : « Un arbre contre du béton » - Lire la suite…

Le Journal des envoyés est paru !

Publié traditionnellement en fin d'année, soit quelques mois après l'installation sur place de chaque envoyé, ce journal réalisé à partir des lettres de nouvelles des uns et des autres est un moyen de garder le contact, et de mesurer le chemin parcouru.

Le Journal des envoyés est paru ! - Lire la suite…

Madagascar après les «vacances de peste»

Si les services de nettoyage sont encore actifs dans les lieux publics de la capitale Tananarive, pour éviter tout risque de nouveau foyer d'infection, l'épidémie de peste est considérée comme terminée en zone urbaine depuis fin novembre et les élèves privés de cours ont pu rejoindre leurs écoles. De retour de mission dans la Grande Île, Florence Taubmann nous donne des nouvelles des envoyés du Défap, qui sont désormais tous en poste, et des défis actuels de la société malgache.

Madagascar après les «vacances de peste» - Lire la suite…

Bangui : «Se redresser, malgré tout»

Bernard Croissant est rentré de Bangui à la mi-décembre, après avoir participé depuis 2015 à une série de missions en République centrafricaine dans le cadre de l'accompagnement pastoral de l'Église protestante Christ-roi de Centrafrique. Ancien aumônier militaire, aujourd'hui pasteur retraité de l'EPUdF installé à Dieulefit, dans la Drôme, il avait déjà fait deux séjours en Côte d’Ivoire dans le cadre d'opérations extérieures (OPEX) avant de s'engager auprès de l'EPCRC dans le cadre d'un poste ouvert par la Cevaa. Il témoigne de la situation à Bangui, des réalisations, des besoins... et de la volonté inébranlable des membres de l'Église de se relever, quelle que soit la situation de leur pays.

Bangui : «Se redresser, malgré tout» - Lire la suite…

Les mutations de l'Église Réformée de Tunisie

Depuis le début des années 2000, cette Église fondée par un missionnaire de la SMEP, ancêtre du Défap, voit sa sociologie se transformer radicalement avec l'arrivée en Tunisie de jeunes étudiants ou migrants d'origine subsaharienne. Elle est devenue un lieu de rencontre entre des protestants qui vivent leur foi de manières très diverses. Avec des défis nouveaux et difficiles à relever, liés aux migrations.

Les mutations de l'Église Réformée de Tunisie - Lire la suite…

Poursuivre l'accompagnement de l'Église à Bangui

L'Église protestante Christ-Roi de Centrafrique (EPCRC), avec laquelle le Défap est en lien, veut préparer l'avenir dans un pays toujours miné par les violences : elle accompagne les victimes et les aide à construire un nouveau projet de vie, s'occupe d'une école, s'efforce de réhabiliter un grand complexe destiné à la jeunesse situé en plein Bangui... La visite commune Défap-Cevaa organisée début décembre visait à faire le point sur le soutien à cette Église, et notamment sur l'accompagnement pastoral, réalisé par des pasteurs issus des Églises de France.

Poursuivre l'accompagnement de l'Église à Bangui - Lire la suite…

Bangui : les images de la visite commune Défap-Cevaa

Cette visite, qui a eu lieu au début du mois de décembre, a permis de faire le point sur les projets d'accompagnement de l'Église Protestante Christ-Roi de Centrafrique - notamment l'accompagnement pastoral et le soutien à la cellule d'écoute psychologique destinée aux victimes de violences. Elle s'est aussi traduite par des rencontres, comme celle qui a eu lieu avec l'archevêque Nzapalainga, qui continue à plaider l'apaisement en dépit du retour des violences à travers le pays. Retour en images.

Bangui : les images de la visite commune Défap-Cevaa - Lire la suite…

Togo : trois semaines de rencontres pour des jeunes de l'UEPAL

Au cours de l'été 2017, un camp organisé par des pasteurs de l'UEPAL et de l'Église Évangélique Presbytérienne du Togo à Kougnohou, dans la région des Plateaux, a réuni un groupe de jeunes d'Alsace-Lorraine et du Togo autour des questions de développement durable et des droits de l’enfant. Retour sur l'aventure avec les témoignages de trois participantes alsaciennes.

Togo : trois semaines de rencontres pour des jeunes de l'UEPAL - Lire la suite…

Haïti : des nouvelles du collège Maranatha

A Port-au-Prince, les cours ont repris au collège évangélique Maranatha après l'opération de police du 13 novembre au cours de laquelle plusieurs personnes avaient été abattues dans l'enceinte même de l'établissement. Mais les élèves et les enseignants restent profondément choqués, ce qu'a pu constater le ministre haïtien de l’Éducation nationale, venu apporter son soutien. Le directeur du collège remercie pour sa part la mobilisation de la communauté protestante (ce qui inclut les protestants de France), qui a permis sa remise en liberté. Mais il s'agit toujours d'une liberté conditionnelle.

Haïti : des nouvelles du collège Maranatha - Lire la suite…

Deux «marraines» d'enfants syriens témoignent

Ils viennent d’Alep, d’Homs, de Damas... et ont abouti dans des squats de Beyrouth : sans l'aide de l'association Amel, qui leur offre un soutien scolaire, ces enfants syriens ayant fui la guerre avec leur famille auraient été entièrement déscolarisés. Deux Françaises engagées dans les précédentes opérations de parrainage lancées par Amel et l'Église Protestante Française de Beyrouth ont pu visiter le centre de Haret Hreik, au sud de Beyrouth, où les enfants sont accueillis. Elles racontent.

Deux «marraines» d'enfants syriens témoignent - Lire la suite…

Avec 300 euros, offrez un avenir à un enfant syrien

L'Association internationale Amel, en partenariat avec l’Église Protestante Française de Beyrouth et la Fédération Protestante de France, lance sa campagne 2017-2018 de parrainage d'enfants syriens à Beyrouth. Parce que la crise des réfugiés syriens au Liban menace toute une génération d'enfants, dont la majorité risquent de se retrouver privés des savoirs fondamentaux et donc des outils nécessaires lorsque viendra le temps de la reconstruction... Ils ont besoin de vous.

Avec 300 euros, offrez un avenir à un enfant syrien - Lire la suite…

Al Mowafaqa : une aventure à la croisée des cultures et des religions

L'Institut Al Mowafaqa entre dans sa cinquième année d’existence, et même sixième en comptant «l’année zéro» (2012-2013), consacrée à sa mise en place. Projet soutenu par le Défap, à la fois par un financement direct et par l'envoi de boursiers, il a formé à ce jour 300 étudiants à une «culture du dialogue» interreligieux. Cette formation unique, répondant à une problématique contemporaine cruciale, reste pourtant trop peu connue en France. Bernard Coyault, son directeur, nous envoie des nouvelles de l'Institut.

Al Mowafaqa : une aventure à la croisée des cultures et des religions - Lire la suite…

Le Défap solidaire de l'Égypte endeuillée

Alors que l'Égypte a été frappée, vendredi, par le plus terrible attentat de son histoire, le Défap exprime son soutien et sa solidarité aux familles endeuillées et au peuple égyptien dans son ensemble. L'attaque a eu lieu de la prière dans la mosquée al-Rawda de Bir al-Abed, non loin de la capitale de la province du Nord-Sinaï ; elle a fait 305 morts et une centaine de blessés.

Le Défap solidaire de l'Égypte endeuillée - Lire la suite…

Un voyage pour «toucher du doigt les réalités de la vie au Congo»

Une douzaine de membres de l'Église protestante unie du Consistoire d’Héricourt se sont rendus début octobre au Congo-Brazzaville, pour y découvrir notamment les actions que mène l'Église Évangélique du Congo. Ils étaient accompagnés par le pasteur Joël Dautheville, président du Défap. Retour sur ce voyage avec Georges Massengo, qui a été pasteur à Brazzaville avant d'exercer son ministère au sein de l'Église protestante unie de France, et qui a organisé ce projet.

Un voyage pour «toucher du doigt les réalités de la vie au Congo» - Lire la suite…

Haïti : solidarité avec le collège Maranatha

Ce collège évangélique, situé en bordure d'un quartier contrôlé par des gangs, entretient un témoignage essentiel dans cette partie défavorisée de Port-au-Prince. Il est membre de la Fédération des Écoles Protestantes d'Haïti, partenaire de la Plateforme Haïti, dont fait partie le Défap. Le 13 novembre dernier, plusieurs personnes, dont un élève et un enseignant, y ont été abattues par la police en marge d'une opération antigang, pendant que son directeur était brutalisé et arrêté. Remis depuis en liberté, il est en attente d'un jugement, et le protestantisme haïtien réclame justice pour lui, et pour les victimes exécutées par la police.

Haïti : solidarité avec le collège Maranatha - Lire la suite…

L'Église de Djibouti célèbre son nouveau temple

A Djibouti plus qu'ailleurs, le temple a un rôle important d'ancrage pour une communauté protestante constituée au gré des mouvements de populations, et dont les membres restent rarement dans le pays plus de quelques années. Le bâtiment, en chantier depuis quatre ans pour des rénovations lourdes, a été inauguré le 6 novembre en présence de Bernard Antérion, président de la Ceeefe (Commission des Églises évangéliques d’expression française à l’extérieur) et Jean-Luc Blanc, responsable du service Relations et Solidarités Internationales au Défap.

L'Église de Djibouti célèbre son nouveau temple - Lire la suite…

Cameroun : un voyage pour renouer trente ans de liens solidaires

Derrière le séjour «seniors solidaires» organisé au Cameroun du 11 janvier au 1er février, avec le soutien du Défap, c'est une aventure commencée avant les années 90 qui se poursuit : celle des camps de jeunes Français et Camerounais organisés par le pasteur Richard Dahan. Ils avaient permis, entre autres, la création d'un centre médical à Douala. Certains des anciens «campeurs» se retrouvent aujourd'hui pour soutenir ce centre, toujours actif et désormais bien reconnu, mais dont les bâtiments doivent être reconstruits et agrandis. Le séjour sera aussi l'occasion de partages et de rencontres, avec également une réflexion sur l'écologie et un aspect pratique à travers la mise en place d'ateliers pour fabriquer des cuiseurs économiseurs de bois.

Cameroun : un voyage pour renouer trente ans de liens solidaires - Lire la suite…

Portraits d'envoyés : Luc Carlen

Quatrième portrait vidéo à l'occasion de Protestants en fête : Luc Carlen, ancien envoyé du Défap au Cameroun. Infirmier libéral, il a fait deux séjours dans ce pays avec le Service protestant de mission, de 1991 à 1994 à Maroua, puis en 2010 à Pouss. Une expérience qui l'a incité à s'investir davantage auprès du Défap, dont il a intégré la Commission des projets.

Portraits d'envoyés : Luc Carlen - Lire la suite…

Portraits d'envoyés : Thomas Wild

Troisième de notre série de rencontres à l'occasion de Protestants en fête : Thomas Wild, ancien envoyé du Défap au Gabon. Il y est parti en 1975 comme animateur de jeunesse ; une expérience qui l'a durablement marqué et l'a poussé, depuis lors, dans son ministère de pasteur de l'UEPAL, à régulièrement "mettre en avant la dimension missionnaire". Une dimension que l'on retrouve dans son engagement comme directeur de l'Action Chrétienne en Orient (ACO).

Portraits d'envoyés : Thomas Wild - Lire la suite…