Aller au contenu. | Aller à la navigation

A la Une - International

Retrouvez ici les dernières actualités internationales du Défap.

Un colloque sur Israël avec l'Institut Protestant de Théologie

Le samedi 24 novembre aura lieu à Paris, à la Faculté protestante de théologie, un colloque sur le thème : «Israël dans la Bible et l'État d'Israël aujourd'hui». Parmi les intervenants de cette rencontre organisée par Les Amis de SABEEL-France, en partenariat avec l'Institut Protestant de Théologie et L'Atelier protestant, figurent Corinne Lanoir, professeur d'Ancien Testament à l'IPT-Paris, et le bibliste Patrice Rolin.

Un colloque sur Israël avec l'Institut Protestant de Théologie - Lire la suite…

A Bâle, protestants et catholiques se rapprochent

Depuis 1973 et la Concorde de Leuenberg, la Communion d'Églises protestantes en Europe (CEPE) lance des passerelles entre Églises réformées et luthériennes séparées depuis des siècles dans de nombreux pays - à l'exception de la France, où l'union a été faite. Mais aussi en direction de l'Église catholique. Un pas important en ce sens a été fait le 16 septembre à Bâle, lors de la 8ème Assemblée générale de la CEPE, avec la signature d'une déclaration d'intention pour un dialogue officiel avec le Vatican.

A Bâle, protestants et catholiques se rapprochent - Lire la suite…

Madagascar : «Un projet de couple, mûri à deux»

Coralie et Yoann Deguilhaume sont rentrés en France en septembre 2018, après avoir passé une année à Madagascar comme envoyés du Défap. Ils travaillaient tous deux auprès d'enfants déshérités de la capitale, Tananarive. Comment ils ont décidé de partir, comment ils ont vécu leur mission, ce qu'ils en retirent aujourd'hui : ils témoignent.

Madagascar : «Un projet de couple, mûri à deux» - Lire la suite…

Semaine mondiale pour la paix en Palestine et Israël

La semaine mondiale de prière pour la Paix en Palestine et Israël aura lieu du 16 au 23 septembre. Elle comprend la Journée internationale de prière pour la paix, le 21 septembre.

Semaine mondiale pour la paix en Palestine et Israël - Lire la suite…

L’Institut Al Mowafaqa recrute

Projet soutenu par le Défap, à la fois par un financement direct et par l'envoi de boursiers, l’Institut Al Mowafaqa est engagé dans une démarche originale pour promouvoir le dialogue interreligieux. Il offre une formation universitaire en théologie en langue française, enracinée dans le contexte marocain, ouverte sur l’œcuménisme et en dialogue avec la culture et l’islam. Il recherche actuellement un chef de projet événementiel et animation scientifique, pour une entrée en fonction à compter du mois d'octobre.

L’Institut Al Mowafaqa recrute - Lire la suite…

Quels engagements pour les volontaires du Défap ?

Arrivés au Défap par des parcours différents, destinés à partir dans divers pays sur plusieurs types de missions, dans quelles valeurs communes les futurs envoyés se reconnaissent-ils ? C'est cette thématique sur laquelle ils ont été amenés à travailler le mardi 10 juillet, deuxième jour de la session de formation 2018, à travers l'analyse de plusieurs chartes encadrant les envois de volontaires dont le Défap est signataire. Objectif de l'exercice : trouver leur propre charte, qui reflète la base commune de leur engagement.

Quels engagements pour les volontaires du Défap ? - Lire la suite…

Formation des envoyés : à l'heure des premiers contacts

Premiers échanges entre futurs envoyés, entre volontaires et permanents du Défap ; première approche du Service protestant de mission et du contexte dans lequel il évolue... La session de formation des envoyés 2018 s'est ouverte le 9 juillet au 102 boulevard Arago.

Formation des envoyés : à l'heure des premiers contacts - Lire la suite…

La réciprocité dans la Mission : un pasteur togolais à Genève

Espoir Adadzi a rejoint l'Église protestante de Genève (EPG) en décembre 2017, pour deux ans, en tant qu'envoyé de la Cevaa. Dans les colonnes du mensuel protestant suisse «Réformés», il raconte son parcours et ses premiers mois si loin de son Togo natal, vécus entre surprises et belles rencontres.

La réciprocité dans la Mission : un pasteur togolais à Genève - Lire la suite…

Rencontrez les futurs envoyés du Défap lors du culte d'envoi

La session de formation des envoyés 2018 se clôturera par un culte d'envoi, célébré dans la chapelle du Défap, et ouvert à tous. Pour rencontrer les futurs envoyés avant leur départ, et éventuellement partager un repas avec eux, rendez-vous le vendredi 20 juillet à 14h30 au 102 boulevard Arago, Paris, 14ème.

Rencontrez les futurs envoyés du Défap lors du culte d'envoi - Lire la suite…

Suivez la formation des envoyés, en direct et en images

La session de formation 2018 des envoyés du Défap se tient en ce moment au 102 boulevard Arago, à Paris, jusqu'au 20 juillet. À suivre quotidiennement sur le site du Défap, et sur Facebook.

Suivez la formation des envoyés, en direct et en images - Lire la suite…

Formation des envoyés : deux semaines qui changent une vie

Prévue en cette année 2018 du 9 au 20 juillet, la session de formation est l'aboutissement de toute une année : à la fois pour les futurs envoyés, dont la procédure de recrutement s'étale sur plusieurs mois, et pour le personnel du Défap, largement mobilisé en amont et pendant cette période de préparation au départ. C'est aussi un moment crucial d'échanges entre les futurs envoyés, qui ont là l'occasion de passer deux semaines ensemble, mais aussi d'interroger leurs motivations et de réfléchir à la manière dont ils se projettent dans leur future mission. Deux semaines qui annoncent un changement radical, sachant qu'on revient toujours changé de l'expérience du volontariat...

Formation des envoyés : deux semaines qui changent une vie - Lire la suite…

Un marathon de Nouveau Testament à l'Université Protestante au Congo

La bibliste Christine Prieto a effectué au cours du mois d'avril, en lien avec le Défap, une mission d'enseignement de deux semaines à l'Université Protestante au Congo. L'UPC avait perdu un enseignant et cherchait une solution pour que les étudiants de sa Faculté de théologie ne soient pas pénalisés. La solution : dispenser deux cours complets de Nouveau Testament lors d'une session courte et intensive.

Un marathon de Nouveau Testament à l'Université Protestante au Congo - Lire la suite…

Chloé, envoyée au Bénin : «On apprend aux autres, et on apprend des autres»

La réciprocité dans la découverte, et l'adaptation : voilà ce qui a le plus marqué Chloé Waline lors de son service civique au Bénin. Jeune professeure des écoles, elle a travaillé comme assistante d'éducation dans un complexe scolaire de l'EPMB (l'Église protestante méthodiste du Bénin), partenaire du Défap dans ce pays. Elle y était en mission en même temps que deux autres envoyées du Défap, Laura Better et Lygia Sauve. Une expérience qui enrichit déjà la vision qu'elle peut avoir de son métier - et qui, en attendant d'exercer en France, l'a poussée à rester au Bénin pour la prochaine année scolaire.

Chloé, envoyée au Bénin : «On apprend aux autres, et on apprend des autres» - Lire la suite…

Israël-Palestine : terre disputée, terre morcelée

Évacuation d'un avant-poste illégal d'une colonie par l'armée israélienne et confiscation de terres palestiniennes, entraves quotidiennes à la circulation : dans cette lettre de nouvelles, Patrice Leurent, envoyé par le Défap pour participer au programme EAPPI (Ecumenical Accompaniment Program in Palestine and Israel), décrit les luttes quotidiennes pour l'appropriation du sol dans les terres palestiniennes.

Israël-Palestine : terre disputée, terre morcelée - Lire la suite…

Le Défap, partenaire de la solidarité internationale

Outre son implication dans un réseau d'Églises, le Défap est un acteur engagé au sein du tissu associatif dans le domaine de la solidarité internationale. En dépit de sa taille modeste par rapport à de grandes organisations, son expérience est reconnue, et son expertise sollicitée lorsqu'il s'agit de réfléchir en commun aux grands défis que connaissent de nombreuses ONG.

Le Défap, partenaire de la solidarité internationale - Lire la suite…

Palestine : les colons au sud de Naplouse

Voici la dernière lettre de nouvelles de Patrice Leurent, envoyé par le Défap pour participer au programme EAPPI (Ecumenical Accompaniment Program in Palestine and Israel) à Yanoun, un village au sud de Naplouse. Il nous décrit le quotidien des villageois palestiniens de Turmus’ayya, Aqraba, As-Sawiya, Al-Luban et Duma, voisins de plusieurs colonies juives.

Palestine : les colons au sud de Naplouse - Lire la suite…

«Servir par les livres» : session intensive d'été pour la CLCF

«Servir par les livres» est le slogan de la Centrale de Littérature Chrétienne Francophone, dont le Défap est un des membres fondateurs, créée pour venir en appui aux bibliothèques des instituts théologiques en Afrique francophone, dans les Caraïbes et l'Océan indien. Elle organise de début août à fin septembre une formation accélérée en bibliothéconomie au Cameroun. Cette session intensive fait partie des programmes de formation que la CLCF organise chaque année depuis le début des années 2000, dans des pays différents de l'espace francophone, en parallèle de ses activités visant à enrichir les fonds documentaires des bibliothèques.

«Servir par les livres» : session intensive d'été pour la CLCF - Lire la suite…

Centrafrique : «À Bouar, des déplacés musulmans reviennent»

En dépit de la présence des groupes armés et d'une paix toujours fragile, les Églises de RCA travaillent à la réconciliation et à reconstruire un vivre-ensemble mis à mal par des années de guerre civile. C'est le cas non seulement à Bangui, où le Défap soutient les efforts de l'Église Protestante Christ-Roi de Centrafrique, mais aussi dans l'Ouest du pays, non loin des frontières du Tchad et du Cameroun, où il est en lien avec l’Église Évangélique Luthérienne de République centrafricaine. Deux représentantes de l’EELRCA, Rachel Zoungombe Doumbaye Wangarem et Antoinette Beanzoui Yindjara, ont été reçues au Défap en ce mois de juin. Elles témoignent.

Centrafrique : «À Bouar, des déplacés musulmans reviennent» - Lire la suite…

Les Églises d'Europe aux côtés des migrants

L'Assemblée générale 2018 de la Conférence des Églises Européennes (la KEK) a lancé un appel à tous ses membres pour œuvrer en faveur des migrants à travers plusieurs types d'actions : en favorisant la création de «voies d'accès sécurisées et légales vers l'Europe», en interpellant les gouvernements sur leurs responsabilités en matière de sauvetage en mer, et en s'élevant contre la criminalisation des actions de solidarité envers les migrants irréguliers. Cette préoccupation vis-à-vis du sort des migrants, de plus en plus perceptible à l'échelle européenne, a déjà trouvé des traductions concrètes en France à travers plusieurs programmes.

Les Églises d'Europe aux côtés des migrants - Lire la suite…

Christian Krieger, de l'UEPAL, élu président de la KEK

Christian Krieger, président du Conseil Synodal de l'Église protestante réformée d'Alsace et de Lorraine, membre de l'UEPAL et qui fait partie des Églises dont le Défap est le service missionnaire, a été élu à la présidence de la Conférence des Églises européennes (KEK), dont l'Assemblée générale s'est tenue du 31 mai au 6 juin à Novi-Sad, en Serbie. Cette AG a réuni des participants de diverses confessions chrétiennes, d'organisations œcuméniques et confessionnelles de toute l'Europe, ainsi que des représentants de l'Union européenne.

Christian Krieger, de l'UEPAL, élu président de la KEK - Lire la suite…

L'enjeu du français à Madagascar

Si le français est une des deux langues officielles de l'île - et notamment la langue des procédures et de l'enseignement supérieur - il n'est réellement maîtrisé que par une petite partie de la population. Ce qui crée un "plafond de verre" empêchant la majorité des Malgaches de progresser socialement et de sortir de la pauvreté. Dominique Ranaivoson, envoyée régulièrement à Madagascar pour des missions courtes, était en avril-mai à l'IFRP, qui forme les futurs enseignants du réseau d'écoles de la FJKM, soit plus de 500 établissements. Son rôle : animer des sessions intensives de français auprès de ces étudiants.

L'enjeu du français à Madagascar - Lire la suite…

Palestine : l'école au pays des colons

Accompagner les enfants palestiniens sur le chemin de leur école, non loin de colonies surveillées par des soldats israéliens, et leur offrir une présence protectrice face aux risques de violences : tel est le rôle de Patrice Leurent, envoyé par le Défap pour participer au programme EAPPI (Ecumenical Accompaniment Program in Palestine and Israel) à Yanoun, un village au sud de Naplouse. Dans cette lettre de nouvelles, il nous raconte le quotidien des accompagnateurs œcuméniques et celle de l'école de Burin, située entre deux colonies juives, Yizhar et Bracha.

Palestine : l'école au pays des colons - Lire la suite…

Cameroun : des aumôniers en demande de formation

Former et soutenir les aumôneries est un des grands projets du CEPCA (Conseil des Églises protestantes du Cameroun), lancé avec le soutien du Défap, dont il est l'un des principaux partenaires dans ce pays. C'est dans le cadre d'une session de formation destinée aux aumôniers des hôpitaux que la pasteure Anne-Sophie Dentan-Verseils, de l'Église Protestante Unie de France, s'est rendue au Cameroun du 20 au 29 avril dernier. Objectifs : mesurer l'étendue des besoins, fournir des pistes de travail aux aumôniers lors d'une rencontre de deux jours, et faire le point avec eux sur leurs besoins spécifiques en formation.

Cameroun : des aumôniers en demande de formation - Lire la suite…

Migrants et réfugiés au Maroc

Comment accompagner les migrants qui ont tout quitté et qui arrivent, démunis, sans statut et sans attaches, au Maroc ? Surtout lorsqu'il s'agit de mineurs non accompagnés, de plus en plus nombreux ? L'Église du Maroc répond aussi bien qu'elle le peut à cette situation qui s’impose à elle, avec le soutien de divers organismes allemands, américains et de l'UEPAL, en partenariat avec le Défap. Le point sur l'engagement de l'EEAM à travers cet article de Jean-Luc Blanc, publié dans la revue de l'UEPAL «L'Église Missionnaire».

Migrants et réfugiés au Maroc - Lire la suite…

Centrafrique : comment les chefs de guerre instrumentalisent le religieux

Bangui retrouve peu à peu le calme après les violences du 1er mai, qui ont fait 24 morts et 170 blessés. Mais on parle de nouveau d'affrontements intercommunautaires entre chrétiens et musulmans, en dépit des efforts de médiation et du travail auprès des victimes accomplis depuis 2015, avec notamment le soutien du Défap et de la Cevaa. Que se passe-t-il dans la capitale centrafricaine ? Décryptage avec Ludovic Fiomona, vice président de l'EPCRC, Église sœur présente à Bangui.

Centrafrique : comment les chefs de guerre instrumentalisent le religieux - Lire la suite…

Haïti : «Il y avait beaucoup à faire et j'ai beaucoup appris»

Partager des moments de vie, acquérir une solide expérience de terrain, travailler avec des acteurs locaux passionnants et reconnus sur le plan international, développer un réseau et des compétences : Marie-Bénédicte Loze, ancienne envoyée du Défap auprès de la Fédération des Écoles Protestantes d'Haïti (FEPH), décrit ce que cette expérience lui a apporté sur les plans personnel et professionnel. Elle était chargée notamment de la recherche de financements et de l'appui aux projets. Un poste pour lequel la FEPH vient de lancer un appel à candidatures...

Haïti : «Il y avait beaucoup à faire et j'ai beaucoup appris» - Lire la suite…

«Le Service Civique, une expérience qui aide à se construire»

Daniel Cremer était parti en mission de Service Civique avec le Défap au cours de l'année scolaire 2012-2013, comme assistant d'éducation à l'école primaire protestante Kallaline, en Tunisie. Il était alors étudiant à l'université Joseph Fourier, à Grenoble. À son retour, il était devenu lauréat de l'Institut du Service Civique (rebaptisé aujourd'hui l'Institut de l'Engagement) et avait intégré l'École normale supérieure de Lyon en licence en Sciences de la Terre. Cinq ans après, il revient sur ce que cette période a apporté dans sa vie.Témoignage.

«Le Service Civique, une expérience qui aide à se construire» - Lire la suite…

Synergie de l’engagement protestant à l’international !

Service civique : prêts à vous engager à l'international ? Plus que quelques heures pour vous inscrire à la première des journées d'information co-organisées par le Défap et VISA Année Diaconale... Nous reproduisons ici le communiqué diffusé par notre partenaire VISA AD. Et rendez-vous samedi prochain, 28 avril, au 102 boulevard Arago, à Paris !

Synergie de l’engagement protestant à l’international ! - Lire la suite…

Trois mois à Jérusalem, «cité de paix»

Pour Charlotte, jeune protestante qui a effectué une mission d'accompagnement œcuménique à Jérusalem dans le cadre du programme EAPPI, «la paix n'est ni dans la rue ni dans les esprits». À travers ses lettres, dont nous vous fournissons trois extraits, elle raconte les tensions sur place, décrit les missions de ce programme créé par le Conseil œcuménique des Églises, porté en France par la FPF et dont les candidats sont recrutés par le Défap.

Trois mois à Jérusalem, «cité de paix» - Lire la suite…

«Les guerrières de la Paix», un film en quête de donateurs

Après le témoignage de Charlotte dans le cadre du programme EAPPI, voici une autre vision de la situation en Israël et Palestine : l'auteure Hanna Assouline, et sa co-réalisatrice Jessica Bertaux, ont financé grâce à une campagne de «crowdfunding» un film documentaire sur le mouvement Women Wage Peace. Cette association, formée après la guerre de 2014 dans la bande de Gaza, est composée de femmes juives et arabes israéliennes réclamant la coexistence. Elle réunit des dizaines de milliers de femmes et ne cesse de grandir ; elle a déjà organisé deux marches pour la paix, dont la dernière, en octobre 2017, a rassemblé 30 000 personnes à Jérusalem.

«Les guerrières de la Paix», un film en quête de donateurs - Lire la suite…