Aller au contenu. | Aller à la navigation

Hommes et femmes de la mission : Eric Chapal

Date de publication : 08/07/2015

Portrait d’un animateur des Équipes Régionales Mission : Eric Chapal.
Hommes et femmes de la mission : Eric Chapal

En 2012, à Madagascar, Eric Chapal et l'équipe avec laquelle il a travaillé pour la collecte des déchets

 

« Protestant historique »

 

Lorsqu’il se présente, Eric Chapal emploie instinctivement le terme « protestant historique ». D’origine cévenole, il a beaucoup de pasteurs dans sa famille.

Si lui-même n’est pas pasteur, cela ne l’empêche nullement d’être très investi dans l’action protestante et missionnaire.

Pour sa part, il a choisi une carrière dans les affaires, passant la majeure partie de son temps à l’étranger. Il est aujourd’hui retraité, très actif, notamment au Défap, où il est animateur bénévole pour la région Île-de-France.

 

Eric Chapal en mission au Bengladesh en 2009 pour Aquassistance

Eric Chapal en mission au Bangladesh en 2009 pour Aquassistance

 

Implication au Défap

 

Depuis environ huit ans, Éric Chapal participe aux activités du Défap : lors de la reconstitution des équipes régionales, l’ancien président de région lui avait proposé de rejoindre l’équipe, ce qu’il a accepté tout de suite.

Les membres des Équipes Régionales Mission (ERM) sont effectivement nommés par les conseils régionaux. Ils viennent en appui aux Églises locales.

 

Ce qui intéresse Eric Chapal, c’est l’ouverture régionale et locale : son père, pasteur donc, recevait des missionnaires et leur faisait des conférences illustrées par des diapositives. L’implication d’Éric est donc loin d’être un hasard : il y a d’ailleurs deux Chapal dans les ERM.

 

Ouverture au monde : un choix professionnel et une passion

 

Eric Chapal a beaucoup voyagé pour son travail et possède énormément de contacts à l’étranger, multi-œcuméniques, ce qu’il estime vraiment enrichissant sur le plan personnel et spirituel. Cette ouverture sur le monde et sur autrui est d’ailleurs naturelle chez lui.

 

Ce choix (professionnel) est aussi une passion : il a donc décidé de prolonger cette activité de contact après sa retraite en intégrant une ONG du nom d’Aquassistance, créée par des cadres de la Lyonnaise des Eaux dans un but humanitaire. Cette initiative a aujourd’hui pris de l’ampleur et met désormais en place de nombreux projets d’accès à l’eau.

 

Depuis plus de dix ans qu’Éric Chapal en fait partie, une quinzaine de missions ont été menées à bien.
Pour lui, l’ouverture au monde et à autrui est une implication professionnelle, humanitaire mais également un engagement spirituel, ce qu’il réalise dans le cadre du Défap.

 

Madagascar, 2012, l'équipe de la collecte des déchets

En 2012, à Madagascar, Eric Chapal et l'équipe avec laquelle il a travaillé pour la collecte des déchets

 

L’équipe régionale mission

 

Au sein de son équipe régionale, Eric Chapal s’occupe de l’animation et de l’organisation des réunions : il aide à définir des objectifs à court et moyen terme. Il aide également le conseil régional à recruter de nouveaux membres.

 

L’ERM de la région parisienne a, en ce moment, deux principaux axes d’action.

Le premier est l’accueil des communautés venant de l’étranger. Chaque ERM (une pour chaque région de l’EPUdf, c’est-à-dire neuf en tout) a considéré comme essentiel de vivre ce rappel d’appartenance à l’Église universelle.

Le deuxième, c’est le recrutement des correspondants du Défap dans les Églises locales, qui nécessite l’implication de bénévoles. Or, il existe 71 paroisses en région parisienne : d’une vingtaine de correspondants locaux il y a quelques années, on est passé à une cinquantaine. À savoir : ils sont tous membres du projet Mosaïc, ce qui est cohérent avec l’activité d’accueil des ERM.

 

L’un des objectifs des ERM en général est de pouvoir organiser une réunion des correspondants du Défap au moins une fois par an : il existe un véritable échange, notamment d’informations, entre le Défap et les Églises locales par ce biais.

 

Le Forum du Défap : un événement important

 

Pour Eric Chapal, le Forum du Défap, qui a lieu tous les quatre ans, est un événement marquant. C’est un temps fort, un élément visible qui touche de près les Églises locales et les implique encore davantage dans l’activité missionnaire.

Le dernier thème, « Le monde est chez toi », était très porteur de sens pour les habitants de l’Île-de-France, estime-t-il.

 

Réalisations

 

Eric Chapal a à son actif quelques jolis succès, comme être parvenu à remobiliser certaines paroisses.

Deux projets concrets ont vu le jour, qui lui sont particulièrement chers :

 

  • Alimentation en eau d’un orphelinat au Congo (Brazzaville) : la demande est venue du pasteur Jean-Luc Blanc et le projet a été réalisé par Aquassistance ;
  • Alimentation en eau d’un quartier périphérique de la ville de Kribi, au Cameroun, à la demande d’un paroissien d’Auteuil. Encore une fois, c’est l’ONG Aquassistance qui a pris en charge le projet.

 

Disponible, chaleureux et ouvert à autrui, Eric Chapal est un véritable « homme de la mission ».

 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , , ,