Aller au contenu. | Aller à la navigation

Climat et migration au cœur du débat pour la FPF

Date de publication : 18/09/2015

La Fédération Protestante de France (FPF) a tenu sa conférence de presse de rentrée le mardi 15 septembre 2015. Retour sur les points abordés.
Climat et migration au cœur du débat pour la FPF

fpf-conference-presse

Déclaration du président

 

François Clavairoly, président de la FPF, a insisté sur le fait que l’année 2015-2016 est marquée par « l’actualité brûlante et complexe sur les migrants ». La réponse « réservée » du gouvernement de l’année dernière, a-t-il ajouté, est très différente aujourd’hui.


Le monde protestant est engagé dans cette actualité, comme par exemple l’Action Chrétienne en Orient (voir l’interview de Thomas Wild, directeur de l’ACO) qui possède un réseau protestant important dans les pays du Proche et Moyen-Orient.


C’est un véritable appel à l’action qu’a lancé le président de la FPF : il faut « persévérer et résister », a-t-il déclaré.

 

conference de presse fpf


Après un rappel du devoir d’hospitalité chrétien, il a parlé de « l’événement exceptionnel » qu’est la COP21. C’est la première fois qu’une telle conférence se tient en France. Il a notamment rappelé l’appel de Nicolas Hulot aux religions dans cette affaire de réchauffement climatique.


Les religions « ont un discours qui dépasse les frontières », qui va « au-delà de l’intérêt national ». « C’est la première fois depuis longtemps que la question de la limite se pose », a ajouté François Clavairoly, et « les religions ont quelque chose à dire sur la question de la limite et de la prudence ».
Il a conclu en affirmant la qualité de « problématique interreligieuse » pour l’ensemble de cette question.

Réfugiés & COP21


Jean Fontanieu, secrétaire général de la FEP (Fédération d’Entraide Protestante), est ensuite intervenu sur la question des réfugiés, en présentant les différentes actions de la Fédération à ce sujet.
Pour lui, les migrations et la question de l’hospitalité méritent une même « prise de conscience ».


A sa suite, Coline Eychène, coordinatrice COP21 pour la FPF et les EEUdF (Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France), a fait un « focus sur les actions protestantes, œcuméniques et interreligieuses » dans le temps qui nous sépare de la Conférence, prévue du 30 novembre au 11 décembre 2015.


Elle souhaite « mobiliser les membres des Eglises » et les sensibiliser aux pèlerinages qui sont en train d’être organisés en vue de la COP21. En effet, de nombreux pèlerins se mettent en marche dans toute la France. Ils prévoient d’arriver pour l’ouverture de la conférence et d’interpeller les pouvoirs publics pour « demander un accord plus juste sur le climat ». Sur le plan pratique, un site internet a été mis en place, destiné à aider à l’hébergement des pèlerins chez les particuliers. (En savoir plus.)


Plusieurs temps forts auront lieu en novembre à ce sujet, notamment le 28 novembre avec une matinée interreligieuse sur le climat sur France 2. Une prière œcuménique aura également lieu à Notre-Dame de Paris le 3 décembre, avec l’arrivée des « pèlerinages climatiques ».

 

Enfin, Marie Orcel, nouvelle responsable du service télévision, est intervenue : elle a présenté son parcours et a insisté sur la célébration proche des 60 ans de l’émission Présence protestante (le 4 octobre 2015).

 

Lire l'Appel à la solidarité en faveur des réfugiés ("le protestantisme se mobilise")

 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , ,